1 min de lecture Brésil

Bolsonaro exige que Macron "retire ses insultes" avant de discuter de l'aide du G7

Le président brésilien n'apprécie pas les commentaires du président français sur l'Amazonie. Après s'en être pris à Brigitte Macron et qualifié le chef de l'État de "colonialiste", il continue les provocations.

Le président brésilien Jair Bolsonaro
Le président brésilien Jair Bolsonaro Crédit : RICARDO MORAES / POOL / AFP
Photo Esther
Esther Serrajordia et AFP

Le président brésilien Jair Bolsonaro a déclaré mardi 27 août qu'il était prêt à discuter d'une aide du G7 pour lutter contre les incendies en Amazonie si le chef de l'Etat français Emmanuel Macron "retirait (ses) insultes".

"D'abord monsieur Macron doit retirer les insultes qu'il a proférées contre ma personne", a déclaré à quelques journalistes le président brésilien qui évoque les accusations du président français selon lesquelles il avait "menti" sur ses engagements environnementaux.

Cette réaction vient s'ajouter à une guerre bien active sur les réseaux sociaux entre le président français et son homologue brésilien. Face aux incendies qui détruisent la forêt amazonienne, Emmanuel Macron avait posté un message en dénonçant un "crime contre l'humanité". En réponse, Jair Bolsonaro a attaqué la "mentalité colonialiste dépassée au XXIIème siècle"

Les attaques se multiplient

Puis, le président brésilien a réagi à un post Facebook dans lequel le physique de Brigitte Macron était moqué, le comparant à celui de Michelle Bolsonaro. "Vous comprenez maintenant pourquoi Macron persécute Bolsonaro ?", lit-on à côté de photos des deux couples présidentiels. "C'est la jalousie de Macron, je parie", écrit l'internaute. "N'humilie pas le type - Mdr", a répondu en commentaire Jair Bolsonaro, en parlant de son homologue français. 
Des propos "extrêmement irrespectueux" selon Emmanuel Macron, qui s'est dit "triste pour lui et pour les Brésiliens". Jair Bolsonaro avait une nouvelle fois réagi. Pour lui, le président français multiple les "attaques déraisonnables et gratuites". Il lui reproche notamment de traiter l'Amazonie comme une "colonie". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Brésil Jair Bolsonaro Emmanuel Macron
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants