1 min de lecture Explosions à Beyrouth

Beyrouth : Macron "a été accueilli comme un héros", relate une journaliste libanaise

INVITÉE RTL - Patricia Khoder, journaliste à "L'Orient-Le Jour", détaille la manière dont le président de la République Emmanuel Macron a été accueilli au Liban ce jeudi 6 août.

Thomas Sotto L'invité de RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Beyrouth : Macron "a été accueilli comme un héros", relate une journaliste libanaise Crédit Image : AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
BEGOT 245300
Amandine Bégot édité par Valentin Deleforterie

En déplacement à Beyrouth, Emmanuel Macron a "été accueilli comme un héros au Liban", estime Patricia Khoder, journaliste à L'Orient-Le Jour. "Il a redonné espoir aux Libanais", explique-t-elle. 

"Il faut dire que c'est une région francophone, plutôt chrétienne, avec des quartiers chrétiens. Parmi les gens qui ont accueilli Macron il y a beaucoup de binationaux. Des Libanais qui ont la nationalité française", détaille la journaliste.

Critiquée par une partie de la classe politique française qui parle "d'ingérence", la visite d'Emmanuel Macron n'est pas perçue de cette manière sur place d'après Patricia Khoder. "Ça fait 10 mois qu'on vit dans une situation absurde. On n'a pas accès à notre argent en banque. 50% des Libanais sont tombés dans la pauvreté [...] On a besoin d'un peu d'espoir", conclut la rédactrice.


En fin de journée, Emmanuel Macron a réclamé une enquête internationale "transparente" sur les explosions qui ont dévasté le port de Beyrouth et plusieurs quartiers de la ville, pour "que le doute ne s'installe" pas. Selon un bilan provisoire, le drame a fait au moins 137 morts et plus de 5.000 blessés.

Lire la suite
Explosions à Beyrouth Liban Gouvernement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants