1 min de lecture Arrestation

Belgique : un Français en fuite depuis janvier 2019 interpellé

La police belge a interpellé, ce mercredi 15 juillet, un Français de 37 ans qui était en fuite depuis janvier 2019 et qui avait été condamné à sept ans de prison pour trafic international de stupéfiants.

Une patrouille de police belge (illustration)
Une patrouille de police belge (illustration) Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Photo Quentin Marchal
Quentin Marchal
et AFP

Il était recherché depuis plus d'un an par les services français. Un homme de 37 ans, condamné à sept ans de prison pour trafic international de stupéfiants et qui était en fuite depuis janvier 2019, a été interpellé ce mercredi 15 juillet en Belgique, a-t-on appris jeudi auprès de la Brigade nationale de recherche des fugitifs (BNRF).

Paul Klatt a été interpellé sans incident mercredi après-midi par la police belge à Bohan, à la frontière entre les deux pays, en exécution d'un mandat d'arrêt international, a-t-on ajouté de même source. 

Il avait notamment défrayé la chronique lorsqu'il avait été arrêté en 2017 près de Reims avec à bord de son véhicule 324 kg de résine de cannabis destiné au Grand Est de la France. Son arrestation avait été particulièrement mouvementée puisqu'il avait "détruit, en faisant du stock-car, plusieurs véhicules du GIGN qui l'avaient pris en chasse". 

Une traque compliquée et longue

Alors qu'il comparaissait libre, en janvier 2019, à son procès en première instance, il avait pris la fuite avant le jugement le condamnant à sept ans de prison. En appel en novembre 2019, sa peine avait été confirmée en son absence.

À lire aussi
Des avions KLM le 17 novembre 2012 (illustration) Pays-Bas
Coronavirus : ils refusent de porter leurs masques dans l'avion, une bagarre éclate

La BNRF a été chargée en janvier 2020 par le parquet de Reims de rechercher le fugitif. La traque été compliquée et longue, selon la BNRF, où l'on évoque "un criminel aguerri aux techniques policières".

Finalement, les enquêteurs ont localisé "une petite réunion familiale dans un centre de vacances à Bohan où nous pensions qu'il était susceptible de se rendre", ajoute la BNRF. "Nous avons demandé à nos collègues belges de s'y rendre et ils ont pu l'interpeller sans incident", a-t-elle poursuivi.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Arrestation Fugue Police
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants