1 min de lecture Belgique

Belgique : le gouvernement oblige les commerçants à arrondir les additions

Pour réduire la production des pièces de 1 et 2 centimes, la Belgique impose désormais aux commerçants d'arrondir leurs notes.

De la monnaie (illustration)
De la monnaie (illustration) Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Caroline Haine et Noé Blouin

Petite nouveauté chez nos voisins et amis belges. Depuis le 1er décembre, les habitants du plat pays ne payent plus au centime près mais à l'arrondi. L'objectif est simple, le gouvernement souhaite réduire progressivement l'utilisation des pièces de 1 et 2 centimes, qui coûtent cher à fabriquer.

Les commerçants devront donc baisser les additions à la dizaine inférieure, si celles-ci se terminent par 1 ou 2 centimes. Si la somme à régler finie par 8 ou 9 centimes, ça sera à la dizaine supérieure qu'il faudra arrondir le tout. Enfin, pour les 3, 4 6 et 7 centimes, le montant sera ramené à 5.

Comme le soulignent nos confrères de la Voix du Nord, cette mesure ne s'applique pas aux paiements par carte bancaire, sauf si le commerçant indique le contraire. La RTBF précise, quant à elle, que les paiements de particulier à particulier, les ventes interentreprises et les frais administratifs liés à l'achat d'une carte d'identité ne sont pas concernés par ce changement.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Belgique Euro Commerce
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants