1 min de lecture Cigarette électronique

Belgique : premier décès attribué à l'usage de la cigarette électronique

Un jeune homme de 18 ans est mort en Belgique des suites d'une insuffisance respiratoire liée à l'usage de la cigarette électronique.

Une personne fume une cigarette électronique (illustration)
Une personne fume une cigarette électronique (illustration) Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
William Vuillez
William Vuillez
et AFP

On a plus que jamais la preuve que vapoter peut tuer. En Belgique, un jeune homme de 18 ans est décédé des suites d'une insuffisance respiratoire attribuée par les autorités au vapotage et à un mélange de produits nocifs dans une cigarette électronique. C'est une première dans le pays.

"Le lien avec la cigarette électronique est établi. Il n'y a chez ce patient aucune autre explication pour une pneumonie aussi grave", a déclaré jeudi la ministre de la Santé belge Maggie De Block, interrogée à ce sujet par des députés à la Chambre.

En juillet dernier, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) avait sorti un rapport détaillé dans lequel elle présentait les cigarettes électroniques comme "incontestablement nocives". Aux États-Unis, les autorités s'inquiètent du succès croissant de l'e-cigarette auprès des lycéens et évoquent 4 décès et 450 malades, si bien que Donald Trump a prévu d'interdire à la vente les cigarettes électroniques aromatisées dans le pays. 

3 millions de vapoteurs en France

En France, on estime le nombre de vapoteurs à 3 millions, mais les risques sont beaucoup moins élevés qu'Outre-Atlantique. Selon les médecins, contactés par RTL, ce ne sont pas les mêmes liquides qui sont mis en vente chez nous. 

À lire aussi
Une personne fume une cigarette électronique (illustration) cigarette électronique
Vapotage : les autorités américaines disent pouvoir expliquer les maladies pulmonaires

"Les e-liquide qui sont vendus dans les boutiques (en France) sont des produits qui sont contrôlés. Je pense que c'est cela la source des incidents qu'on a connu aux États-Unis. La plupart des incidents qu'il y a eu sont liés à l'introduction de THC, le produit actif du cannabis", expliquait début septembre Gérard Mathern, pneumologue et tabacologue.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cigarette électronique Santé Belgique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants