1 min de lecture Guinée

Bac 2019 : une candidate guinéenne accouche puis reprend l'examen

L'étudiante de 18 ans a accouché pendant son épreuve de physique. Moins d'une heure après, elle était de retour pour finir son examen.

Un candidat passe la baccalauréat en juin 2019
Un candidat passe la baccalauréat en juin 2019 Crédit : DOMINIQUE FAGET / AFP
Nicolas Barreiro et AFP

De la salle d'examen à la salle de naissance. Une lycéenne de 18 ans qui se présentait à l'épreuve de physique en Guinée, a du laisser précipitamment sa copie pour accoucher. Mais la jeune fille a repris l'épreuve moins d'une heure plus tard, après avoir donné naissance à un petit garçon. 

Mardi 16 juillet, en se levant, Fatoumata Kourouma Condé a ressenti des douleurs annonçant l'imminence du terme de sa première grossesse. Mais elle a décidé de se rendre à son épreuve du bac au Lycée Grand-Ducal de Mamou, à quelque 250 kilomètres à l'est de Conakry.

"J'ai pris mon courage à deux mains, je suis allée en salle d'examen sans rien expliquer à mon mari, ni au délégué du ministère, de peur qu'on me demande de rester à la maison ou d'aller voir mon médecin", a-t-elle confié. 

Vers 8h30, alors que l'épreuve de physique avait déjà commencé, l'examinateur a constaté qu'elle était sur le point d'accoucher. "Il fallait l'évacuer vers une maternité", a expliqué Mohamed Diakité, le responsable du centre d'examen.

C'était inimaginable que je rate une seule épreuve

Fatoumata Kourouma Condé
Partager la citation
À lire aussi
Emmanuel Macron et Nicolas Sarkozy, le 8 mai 2019 Emmanuel Macron
75 ans du débarquement en Provence : Macron accueillera Sarkozy et deux présidents africains

Transférée au centre de santé de la ville, Fatoumata Condé a donné naissance à un garçon après une dizaine de minutes de travail et, vers 09H10, elle était de retour en salle d'examen. "C'était inimaginable que je rate une seule épreuve de mon examen que j'ai préparé toute l'année", a-t-elle expliqué. 

"J'étais heureuse d'avoir mis au monde un petit garçon, mais angoissée de rater l'examen", se souvient-elle.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Guinée Baccalauréat Accouchement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants