1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Australie : des militants écologistes se collent à une œuvre d'Andy Warhol
1 min de lecture

Australie : des militants écologistes se collent à une œuvre d'Andy Warhol

Les deux militants ont expliqué avoir choisi cette oeuvre de Warhol pour souligner le "danger du capitalisme" qui conduit à la destruction de la Terre.

Deux militants écologistes ont pénétré dans la galerie d'art australienne
Deux militants écologistes ont pénétré dans la galerie d'art australienne
Crédit : Capture d'écran/ Twitter @stopffsubsidies
Alexandre Bozio & AFP

Après Van Gogh, Monet et Vermeer ou encore Goya, c'est au tour d'une œuvre d'Andy Warhol d'être pris pour cible par des militants écologistes. Ce mercredi 9 novembre, deux activistes pro-climat ont pénétré à la Galerie nationale d'Australie à Canberra, et ont dessiné des graffitis sur la célèbre oeuvre de Warhol intitulée Campbell's Soup. Réalisée entre 1961 et 1962, elle est l'un des symboles les plus reconnaissables du mouvement "pop art" américain.


Ensuite, les deux activistes se sont collées les mains sur la protection transparente qui recouvrait l'oeuvre. Le musée a assuré que le tableau n'avait pas été endommagé par ces dégradations. Cette action a été menée par le groupe appelé Stop Fossil Fuel Subsidies Australia qui a revendiqué les faits sur les réseaux sociaux. 

Depuis plusieurs semaines, les attaques envers de grands classiques de la peinture se sont  multipliées. Ainsi, Les Tournesols de Van Gogh, Les Meules de Monet, et La Jeune Fille à la perle de Vermeer ont subi des sorts similaires courant le mois d'octobre. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire