2 min de lecture Attentats en Catalogne

Attentats en Espagne : nouvelles révélations sur la fuite du suspect

Des images de vidéosurveillance donnent des indications sur le trajet effectué par le terroriste, juste après la tuerie.

Un militaire devant la Sagrada Familia à Barcelone, le 20 août 2017
Un militaire devant la Sagrada Familia à Barcelone, le 20 août 2017
Julien Absalon
Julien Absalon
Journaliste RTL

Où se trouve Younès Abouyaaquoub ? Identifié comme étant le conducteur de la camionnette qui ôté la vie à 13 personnes se baladant sur La Rambla de Barcelone, ce Marocain de 22 ans est désormais l'individu le plus recherché en Espagne. En fuite, le suspect s'est volatilisé dans les minutes qui ont suivi l'attaque. Mais de nouveaux éléments montrent que les enquêteurs ont désormais plus d'informations sur la façon dont le suspect a fui les lieux.

Les premiers témoignages recueillis par les forces de l'ordre rapportaient que le conducteur était descendu de la voiture bélier pour s'échapper à pied, sans la moindre preuve formelle de la présence d'une quelconque arme sur lui. Ce sont ensuite des images publiées par El Pais, et tirées d'enregistrement de caméras de vidéosurveillance, qui permettent d'en savoir plus sur la suite du parcours emprunté.

Sur l'une de ces images, le suspect apparaît dans le populaire marché de La Boqueria, qui avait été fermé quelques instants plus tard. Celui-ci est directement accessible à partir de La Rambla. On voit ainsi l'individu marcher dans les allées puis en sortir. Les enquêteurs pensent que l'homme s'est dirigé vers la zone universitaire, située dans la partie ouest de la ville.

A-t-il tué un homme dans sa fuite ?

Younès Abouyaaquoub aurait ensuite dérobé une voiture pour continuer sa cavale et disparaître. Une hypothèse prend néanmoins de plus en plus d'ampleur. Il se pourrait que le suspect ait volé la Ford Focus qui a forcé un barrage routier à la sortie de Barcelone, peu après l'attentat. Un agent de police a été renversé lors de cet incident, durant lequel des tirs de riposte ont été effectués.

À lire aussi
Les familles de victimes se recueillent sur la mosaïque de Miro, sur les Ramblas de Barcelone, vendredi 17 août 2018, un an après les attentats en Catalogne Attentats en Catalogne
Attentats en Catalogne : un an après, Barcelone pleure ses victimes

Le véhicule a finalement été retrouvé quelques kilomètres plus loin, à Sant Just Desvern. Cette localité se trouve dans le prolongement direct de la zone universitaire. À l'intérieur de la voiture, les forces de l'ordre ont retrouvé un homme mort, vraisemblablement tué à l'arme blanche. Il s'agit du propriétaire du véhicule, un Espagnol, qui pourrait avoir été tué par le suspect.

Traqué par toutes les polices du pays, Younès Abouyaaquoub fait désormais l'objet d'un signalement auprès de l'ensemble des forces de l'ordre du continent européen. Autrement dit : la police affirme officiellement qu'elle n'est pas en mesure de concentrer ses recherches sur un périmètre défini par ses frontières. "Si je savais qu'il est en Espagne et où, nous irions le chercher. Nous ne savons pas où il est", reconnaissait la police, trois jours après la tragédie.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentats en Catalogne Espagne Terrorisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants