2 min de lecture Terrorisme

Attentats au Sri Lanka : ce que l'on sait des victimes

Au moins 320 personnes ont été tuées dans cette vague d'attentats revendiquée par Daesh. Parmi les victimes, on compte pas moins de 45 enfants et adolescents.

Des soldats et soignants de l'hôpital de Negombo au Sri Lanka, récupèrent les victimes de l'attentat
Des soldats et soignants de l'hôpital de Negombo au Sri Lanka, récupèrent les victimes de l'attentat Crédit : JEWEL SAMAD / AFP
Léa Stassinet
Léa Stassinet
Journaliste

Les attentats suicide du dimanche de Pâques au Sri Lanka rejoignent la triste liste des attaques les plus meurtrières commises contre des civils depuis le 11 septembre 2001. Au total, au moins 320 personnes ont été tuées dans les explosions visant quatre hôtels et trois églises, en pleine messe de Pâques.

Parmi les victimes de Daesh, qui a revendiqué ces attaques, pas moins de 45 enfants et adolescents ont été recensés, dont un bébé de 18 mois, a indiqué l'ONU mardi 23 avril.  "Ce chiffre pourrait encore augmenter", a déclaré un porte-parole du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (Unicef), Christophe Boulierac. Lors d'une conférence de presse, il a souligné que d'autres jeunes victimes "sont blessées et luttent actuellement pour leur vie".

Les autorités locales avaient d'abord annoncé qu'un ressortissant Français avait été tué dans ces attaques, avant de se rétracter ce mardi et d'évoquer une "erreur d'identité". Une cellule de crise a néanmoins été ouverte par le ministère des Affaires étrangères. Elle est joignable depuis la France au 01.43.17.51.00, et au 00.94.11.26.39.442 depuis le Sri Lanka.

À lire aussi
Une fusillade a éclaté dans le centre-ville de Strasbourg, le 11 décembre 2018 terrorisme
Attentat de Strasbourg: un des suspects arrêtés mis en examen

De nombreuses victimes étrangères

Le ministère des Affaires étrangères sri-lankais a de son côté fait un décompte de toutes les nationalités touchées par ce drameL'Inde paie le tribut le plus lourd avec huit citoyens tués, suivie de la Grande-Bretagne avec au moins cinq victimes. Les États-Unis ont eux perdu au moins quatre de leurs ressortissants. 

La Chine, l'Arabie saoudite et la Turquie comptent deux victimes chacune, contre une pour la France, le Bangladesh, le Japon, les Pays-Bas, l'Espagne et le Portugal. Deux victimes supplémentaires avaient la double nationalité américano-britannique, et deux autres des passeports australiens et sri-lankais, selon la liste fournie par le Sri Lanka. 17 ressortissants étrangers sont par ailleurs encore hospitalisés dans la capitale du pays, à Colombo. 

Le Danemark a lui aussi été durement touché. Trois des quatre enfants du milliardaire danois Anders Holch Povlsen, principal actionnaire de l'enseigne en ligne ASOS, ont été tués. Selon les médias danois, Anders Holch Povlsen se trouvait en vacances au Sri lanka avec sa femme Anne et leurs quatre enfants au moment des attaques.

Des employés d'hôtels et policiers sri-lankais tués

Les autres victimes sont pour la plupart des sri-lankais venus assister à la messe pascale. D'autres locaux ont perdu la vie dans les trois hôtels de luxe attaqués à Colombo. L’hôtel Le Shangri-La a fait savoir sur Facebook que trois de ses employés étaient morts dans l’attaque. La chef de cuisine Shantha Mayadunne et sa fille ont également trouvé la mort dans cet hôtel. 

Des policiers sri-lankais font également partie des victimes. Trois sont décédés alors qu'ils effectuaient des opérations de recherche à Orugodawatta. Ils n'ont pas survécu à l'explosion d'un kamikaze.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Terrorisme Sri Lanka Attentats
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797483671
Attentats au Sri Lanka : ce que l'on sait des victimes
Attentats au Sri Lanka : ce que l'on sait des victimes
Au moins 320 personnes ont été tuées dans cette vague d'attentats revendiquée par Daesh. Parmi les victimes, on compte pas moins de 45 enfants et adolescents.
https://www.rtl.fr/actu/international/attentats-au-sri-lanka-ce-que-l-on-sait-des-victimes-7797483671
2019-04-23 16:35:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/B2t2p2xZaulre56jljkKVw/330v220-2/online/image/2019/0423/7797483185_des-soldats-et-soignants-de-l-hopital-de-negombo-au-sri-lanka-recupere-les-victimes-de-l-attentat.jpg