2 min de lecture Attentats à Bruxelles

Attentats à Bruxelles : le testament audio de l'un des kamikazes de Zaventem dévoilé

Ibrahim El Bakraoui, kamikaze à l'aéroport de Bruxelles le 22 mars dernier, a laissé un testament audio derrière lui. Il y dédouane Mohamed Bakkali et lui demande pardon.

>
Le testament audio du terroriste Ibrahim El Bakraoui Crédit Image : STRINGER / HABERTURK / AFP | Durée : |
Claire Gaveau
Claire Gaveau
Journaliste RTL

"Je m'appelle El Bakraoui Ibrahim". Quelques heures avant de se faire exploser à l’aéroport Zaventem de Bruxelles le 22 mars dernier, le kamikaze s'est livré dans un testament audio dans lequel il assure ne pas être "sous la contrainte" ni "sous le fait de stupéfiants ou de boissons alcoolisées". Le quotidien belge La Dernière Heure a publié lundi 4 juillet un extrait du testament audio du kamikaze.

Un testament, qui avait été retrouvé sur un ordinateur dans une poubelle située près d'une planque dans le quartier de Schaerbeek, dans lequel Ibrahim El Bakraoui dédouane le terroriste présumé Mohamed Bakkali. "Les maisons qui ont été louées à Auvelais et à Schaerbeek par Bakkali Mohamed sous une fausse identité, cela a été fait sous ma requête. Il a loué les maisons pour me faire plaisir. Il a fait cela au nom de notre amitié car je lui ai dit que j’étais recherché et que j’avais besoin d’un peu de temps pour me rendre", explique-t-il, assurant que l'homme de 29 ans avait fait cela "sans connaissance de cause". 

Je te demande pardon pour le problème que je t’ai causé, mais je ne savais pas faire autrement

Partager la citation

Il demande alors "pardon" à son ami. "À toi, Mohamed, je te demande pardon pour le problème que je t’ai causé mais je ne savais (pouvais, ndlr) pas faire autrement. J’espère que tu trouveras la force de me pardonner un jour", lance-t-il à la fin de cet enregistrement audio qui dure 1 minute 30. 

Mohamed Bakkali bientôt extradé en France ?

À lire aussi
Un dessin de justice représentant Mehdi Nemmouche, réalisé le 10 janvier 2019 lors de son procès. justice
Tuerie du Musée juif de Bruxelles : Mehdi Nemmouche condamné à la prison à perpétuité

Malgré cette "déclaration publique", qui aurait été enregistrée la veille de l'attaque terroriste à Bruxelles, Mohamed Bakkali doit prochainement être extradé vers la France. Le suspect a été interpellé le 26 novembre dernier en Belgique alors qu'il est soupçonné d'avoir loué une BMW qui aurait servi à la préparation des attentats mais également certains endroits ayant permis d'accueillir les auteurs des attaques du 13 novembre à Paris et du 22 mars à Bruxelles.

Malgré ce testament, les charges pesant contre Mohamed Bakkali existent toujours. "Légalement, cet enregistrement n’a qu’une valeur d’information et n’a pas valeur de preuve. C’est un élément du dossier qui mérite sans doute d’être creusé mais ce n’est pas parce qu’une personne A dit d’une personne B qu’elle n’est pas terroriste que cette personne B n’est pas terroriste", explique Thibaut Colin, un expert cité par le journal La Dernière Heure

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentats à Bruxelles Terrorisme Attentat
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783978879
Attentats à Bruxelles : le testament audio de l'un des kamikazes de Zaventem dévoilé
Attentats à Bruxelles : le testament audio de l'un des kamikazes de Zaventem dévoilé
Ibrahim El Bakraoui, kamikaze à l'aéroport de Bruxelles le 22 mars dernier, a laissé un testament audio derrière lui. Il y dédouane Mohamed Bakkali et lui demande pardon.
https://www.rtl.fr/actu/international/attentats-a-bruxelles-le-testament-audio-d-ibrahim-el-bakraoui-l-un-des-kamikazes-de-zaventem-devoile-7783978879
2016-07-05 17:48:46
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Vu-Avy_8FVqsHKHDWY1ZmQ/330v220-2/online/image/2016/0404/7782679229_ibrahim-el-bakraoui.jpg