1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Attaque contre Salman Rushdie : le suspect, Hadi Matar, plaide non coupable
2 min de lecture

Attaque contre Salman Rushdie : le suspect, Hadi Matar, plaide non coupable

Le jeune homme de 24 ans a de nouveau plaidé non coupable d'agression et de tentative de meurtre jeudi 18 août devant un tribunal de New York.

Hadi Matar, l'homme accusé de la tentative de meurtre de l'auteur britannique Salman Rushdie, comparaît devant le tribunal pour une audience procédurale au palais de justice du comté de Chautauqua à Mayville, New York, le 18 août 2022.
Hadi Matar, l'homme accusé de la tentative de meurtre de l'auteur britannique Salman Rushdie, comparaît devant le tribunal pour une audience procédurale au palais de justice du comté de Chautauqua à Mayville, New York, le 18 août 2022.
Crédit : ANGELA WEISS / AFP
Florine Boukhelifa & AFP

Hadi Matar, 24 ans, est accusé d'avoir poignardé Salman Rushdie, l'auteur des Versets sataniques, lors d'une conférence dans la ville voisine de Chautauqua vendredi dernier. Le suspect de l'attaque contre Salman Rushdie a plaidé jeudi 18 août non coupable de tentative de meurtre et d'agression devant un tribunal de Mayville, dans l'État de New York. Arrêté après les faits, il avait déjà plaidé non coupable lors d'une première audience de procédure.

Tête baissée, masqué, menotté et habillé d'une tenue de prisonnier aux rayures noires et blanches, Hadi Matar s'est exprimé jeudi par la voix de son avocat. Il risque jusqu'à 25 ans de prison pour tentative de meurtre et jusqu'à 7 ans pour agression. Le juge a choisi de le maintenir en détention, sans possibilité de libération sous caution.

Lors de la précédente audience, les procureurs avaient qualifié l'attaque de préméditée. Son avocat Nathaniel Barone a souligné que son client avait droit à un "procès équitable" et au respect de la "présomption d'innocence".

Matar "surpris" que Salman Rushdie ait survécu

Interrogé mercredi par le New York Post, qui affirme l'avoir contacté en prison, Hadi Matar s'est dit "surpris" que Salman Rushdie ait survécu à l'attaque. Le jeune homme de 24 ans, n'a pas dit s'il avait été inspiré par la fatwa lancée par l'ayatollah Khomeiny en 1989 depuis l'Iran, appelant à la mort de l'écrivain, son livre Les versets sataniques ayant été jugé blasphématoire par le Guide suprême iranien.

À écouter aussi

Tout juste a-t-il expliqué au New York Post avoir "de l'estime pour l'ayatollah", quelqu'un de "remarquable". Quant à Salman Rushdie, il a affirmé qu'il n'était pas "un homme bien". "Je n'aime pas cette personne", a-t-il lancé. "C'est quelqu'un qui a attaqué l'islam", a-t-il ajouté. En regardant des vidéos de l'auteur sur YouTube, il l'a trouvé "hypocrite". Hadi Matar était revenu "changé" et davantage religieux d'un voyage en 2018 au Liban, pays d'origine de sa famille, avait affirmé lundi sa mère au site internet du Daily Mail.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/