1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Assaut sur le Capitole : le rôle de Trump dans une "tentative de coup d’État" pointé du doigt
2 min de lecture

Assaut sur le Capitole : le rôle de Trump dans une "tentative de coup d’État" pointé du doigt

Plus d'un an après l'assaut sur le Capitole, une commission d'élus a donné ses conclusions d'enquête. Elle a mis en évidence la responsabilité de Donald Trump dans cette attaque.

Cinq personnes sont mortes au cours des incidents qui ont eu lieu au Capitole mercredi 6 janvier.
Cinq personnes sont mortes au cours des incidents qui ont eu lieu au Capitole mercredi 6 janvier.
Crédit : ALEX EDELMAN / AFP
AFP & Alexandre Bozio

Le 6 janvier 2021, les États-Unis avaient du faire face à un violent assaut contre le Capitole américain. Ce jour-là de nombreux manifestants pro-Trump avaient assiégé le Congrès à la suite de l'élection de Joe Biden, avant de pénétrer à l'intérieur et de provoquer de nombreux dégâts. Cinq personnes étaient décédées lors de cette manifestation surréaliste. Depuis près d'un an, une commission d'élus, composée de sept démocrates et de deux républicains, a donc tenté de faire la lumière sur les faits et gestes précis de Donald Trump avant, pendant et après cet événement, et notamment le rôle qu'il a joué dans ce soulèvement. 

Ce vendredi 10 juin, ce groupe d'élus a donné les conclusions de son enquête. Le chef de cette commission, Bennie Thompson, a notamment assuré que "les manifestants avaient pris d'assaut le siège du Parlement après les encouragements" du président Trump. Il a ensuite déclaré que "le 6 janvier avait été la culmination d'une tentative de coup d'Etat" et que "Donald Trump était au centre de ce complot". Il a tenu à mettre en garde le gouvernement actuel, en précisant que "ce complot visant à contrer la volonté du peuple, n'était pas terminé". 

Liz Cheney, l'une des rares membres du parti républicain à faire partie de cette commission, a dans le même temps affirmé que c'était bien l'ancien président Donald Trump qui avait "allumé la mèche de cette attaque". Elle a par ailleurs tancé ce jeudi soir ses collègues républicains qui s'entêtent à contester la véracité de cette enquête : "Le jour viendra où Donald Trump partira, mais votre déshonneur restera".

Des images inédites

Pour réaliser cette enquête, la commission a durant plus d'un an, entendu plus de 1.000 témoins, dont deux enfants de Trump, et épluché 140.000 documents. Elle a aussi eu accès à des vidéos inédites de cette journée du 6 janvier dont les images ont été diffusées ce vendredi. 

À écouter aussi

Dans ces retransmissions, on peut notamment voir des foules attaquer le siège du Congrès en appelant à "pendre" le vice-président Mike Pence. On y voit aussi un manifestant lisant des tweets de Donald Trump au mégaphone. D'autre manifestants, aiguillonnés par des membres de la milice d'extrême droite Proud Boys, ont eux été aperçus entrain de forcer la résistance policière. Les membres de la commissions ont par ailleurs juxtaposé des images d'insurgés envahissant le complexe, avec des images de la foule parcourant les couloirs du Capitole ainsi qu'un enregistrement audio de Donald Trump saluant des manifestants "pacifiques".

 De son côté, l'ancien président Donald Trump, a une nouvelle fois, fait l'éloge de cette journée sur son réseau social Truth Social, assurant que l'assaut du Capitole était le "plus grand mouvement de l'Histoire pour rendre à l'Amérique sa grandeur".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/