1 min de lecture Brésil

Amazonie : pourquoi le nombre d'incendies augmente une nouvelle fois

ÉCLAIRAGE - La déforestation a une nouvelle fois augmenté de 34,5% cette année. Une fois coupé, le bois est laissé à sécher puis brûler, augmentant le nombre d'incendies.

Un feu de fôret à Corumba au Brésil, le 30 octobre 2019.
Un feu de fôret à Corumba au Brésil, le 30 octobre 2019. Crédit : CHICO RIBEIRO / MATO GROSSO DO SUL STATE GOVERNMENT / AFP
Victor
Victor Goury-Laffont Journaliste

Les yeux du monde se sont tournés vers l'Amazonie, à l'été 2019, alors que les incendies se multipliaient dans la deuxième plus grande forêt du monde. La situation ne s'améliore pas en cette année 2020 : le nombre de feux de forêt augmente de 17%, et 10.136 incendies se sont déclarés dans les dix premiers jours d'août, contre 8.669 en 2019, selon les chiffres de l'institut en charge de la recherche spatiale au Brésil (INPE).

Pour des motifs aussi variés que l'élevage de bétail ou l'extraction d'or, la forêt amazonienne est soumise à d'importantes opérations de déforestations, souvent illégales. Une fois coupé, le bois est laissé à sécher pendant plusieurs mois, puis brûlé, afin de libérer l'espace

Mais en 2019, la déforestation en Amazonie a atteint son niveau le plus élevé en dix ans. L'Institut de recherche environnementale en Amazonie (IPAM), un think-tank brésilien, estimait au mois de juin que 4.509 kilomètres carrés de forêt, découpés entre janvier 2019 et avril 2020, attendaient d'être incendiés

"La saison sèche et brûlante, qui débute fin juin dans la région, peut être égale voire plus intense que celle qui a frappé la région en 2019", prédisait avec justesse l'IPAM

Des "mensonges", selon Jair Bolsonaro

À lire aussi
La députée brésilienne Flordelis dos Santos de Souza le 22 mai 2019 meurtre
Brésil : une députée, mère de 55 enfants, accusée d'avoir tué son mari

Ce phénomène ne s'améliorera pas forcément à l'avenir : la déforestation a augmenté de 34.5% en un an, selon l'INPE, bien qu'une diminution ait été constatée en juillet, pour la première fois en 15 mois. Une baisse que cite fréquemment l'exécutif brésilien, qui cherche à minimiser ces incendies.

Contredisant les chiffres de son propre gouvernement, le président brésilien Jair Bolsonaro a refusé de reconnaître l'existence de feux de forêt dans son pays

"Cette histoire, selon laquelle l'Amazonie est en train de brûler, est un mensonge et nous devons la combattre avec les vrais chiffres", a-t-il déclaré devant d'autres dirigeants sud-américains, les incitant à effectuer eux-mêmes un voyage en avion au-dessus de la forêt pour vérifier ses propos.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Brésil Incendie Environnement
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants