1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Allemagne : la pauvreté a progressé sous Angela Merkel
1 min de lecture

Allemagne : la pauvreté a progressé sous Angela Merkel

C'est l'heure du bilan pour Angela Merkel. Les élections législatives se tiennent dimanche. La chancelière, qui passera la main après 16 ans de pouvoir, a un bon bilan en matière économique, même si les inégalités se sont creusées sous son règne.

Angela Merkel à Berlin le 15 octobre 2018
Angela Merkel à Berlin le 15 octobre 2018
Crédit : John MACDOUGALL / AFP
Allemagne : la pauvreté a progressé sous Angela Merkel
01:09
Léo Potier - édité par Thomas Pierre

Alors que les allemands votent ce dimanche 26 septembre pour élire un nouveau chancelier, l’heure est au bilan de 16 années passées avec Angela Merkel. Et si la chancelière a su faire prospérer la première économie européenne, la pauvreté a progressé ces dernières années dans le pays.


Sous le regard inquiet des passants, un homme aux dreadlocks traîne son sac en hurlant des propos difficilement compréhensibles. De l’autre côté des voies de la station Zoologischer Garten, une file s’est formée devant une petite fenêtre. C’est là que la mission des gares, une association liée à l’église protestante, distribue des sandwichs, du café et des gâteaux.

Bastie a la petite quarantaine, ça fait un an et demi qu’il est à la rue : "J’ai travaillé pendant 20 ans et puis à la suite de coups du sort, comme je les appelle, tout s’est passé vite et je me suis retrouvé à la rue". 

15% des retraités sont pauvres

Rupture familiale, perte d’emploi, difficulté de trouver un logement, Barbara Breuer, de la mission des gares, n’a pas l’impression d’avoir vu la pauvreté reculer cette dernière décennie : "on a des retraités qui viennent prendre des douches à la mission, parce qu’ils ne peuvent plus se le permettre, c’est devenu trop cher. Ce n’est donc plus seulement les sans-abris qui viennent à nous, mais aussi les retraités pauvres, et ça, c’est un gros sujet en Allemagne".

À lire aussi


Avec moins de 917 euros par mois pour vivre, un retraité est considéré comme pauvre en Allemagne. Il était 10 % des retraités à être dans cette situation en 2006, 15 %, huit années plus tard. Un mauvais chiffre dans le bilan de la chancelière, alors que cette dernière quitte le pouvoir dans quelques jours.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/