1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Afghanistan : un attentat de Daesh fait 63 morts lors d'un mariage à Kaboul
1 min de lecture

Afghanistan : un attentat de Daesh fait 63 morts lors d'un mariage à Kaboul

Ils étaient plus de 1.000 à célébrer un mariage à Kaboul en Afghanistan lorsqu'un attentat terroriste est survenu faisant 63 morts et 182 blessés. Daesh a revendiqué l'attaque survenue samedi 17 août.

Plus de 60 morts dans un attentat terroriste en Afghanistan
Plus de 60 morts dans un attentat terroriste en Afghanistan
Crédit : M6 Audrey Vuetaz
Plus de 60 morts dans un attentat terroriste en Afghanistan
01:42
La rédaction de M6 & AFP - édité par Petit Biscuit

Un attentat kamikaze revendiqué par Daesh a fait au moins 63 morts et 182 blessés samedi 17 août lors des festivités d'un mariage à Kaboul, au moment où la population espère un accord imminent entre les États-Unis et les talibans.

Des femmes et des enfants font partie des victimes a affirmé le porte-parole du ministère de l'Intérieur, selon qui l'attentat est l'oeuvre d'un kamikaze.

"C'était le chaos, une scène de massacre et de carnage", a dit d'une voix tremblante blessé de 22 ans, interrogé sur son lit d'hôpital. Selon Hameed Quresh, qui a perdu un de ses frères dans l'explosion, plus de 1.000 personnes participaient aux festivités.

Les talibans livrent une guerre d'insurrection depuis qu'ils ont été chassés du pouvoir en 2001 par une coalition menée par les États-Unis. Ils ont nié toute implication, malgré que le président afghan Ashraf Ghani les a accusé de "servir de plate-forme aux terroriste". Daesh a revendiqué l'attentat, dimanche 18 août. Le groupe garde son pouvoir de nuisance malgré la chute de son "califat".

À lire aussi

Daesh, appartenant à la branche sunnite de l'Islam a pris pour cible la communauté chiite d'Afghanistan, dont les familles des mariés faisaient partie. 

Alors qu'un accord entre les États-Unis et les talibans pourrait être imminent, la violence redouble dans le pays. L'ONU a révélé que le mois de juillet avait été le plus sanglant depuis mai 2017, avec plus de 1.500 civils tués ou blessés à travers le pays.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

pub
pub
pub
pub
En Direct
/