1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. 11-Septembre 2001 : 20 ans après, où en est l'enquête ?
2 min de lecture

11-Septembre 2001 : 20 ans après, où en est l'enquête ?

DÉCRYPTAGE - Au moment où les États-Unis commémorent le 20e anniversaire des attentats, la justice américaine, elle, est loin d'en avoir terminé.

Les attentats du 11-Septembre 2001 aux États-Unis.
Les attentats du 11-Septembre 2001 aux États-Unis.
Crédit : KEITH XYZ/SIPA
Thomas Pierre

Le terrorisme devant la justice en France, comme aux États-Unis. Alors que le procès des attentats du 13-Novembre s'ouvre à Paris, un autre, celui du 11-Septembre, a repris cette semaine outre-Atlantique, après 18 mois d'interruption. Au moment où l'Amérique commémore le 20e anniversaire des attentats, la justice américaine, elle, est loin d'en avoir terminé avec ce volet sanglant de son histoire. 

Depuis mardi, la prison militaire de Guantanamo, sur l'île de Cuba, est de nouveau le théâtre du procès du cerveau présumé du 11-Septembre, Khalid Sheikh Mohammed, et de quatre de ses complices, impliqués dans le financement, la planification ou le détournement des avions. Les cinq hommes, accusés de "meurtre" et d'"actes terroristes", risquent la peine de mort.

Emprisonnés depuis 15 ans, ils n'avaient plus comparu depuis février 2019, avant que la pandémie ne mette la procédure à l'arrêt. Leurs avocats ont déposé des recours pour notamment obtenir des documents confidentiels que le gouvernement refuse jusqu'ici de livrer, sur le programme de torture, les conditions de détention ou la santé des accusés.

Une déclassification "dans les six mois"

Les dossiers confidentiels, c'est bien tout l'enjeu depuis 20 ans. Sous la pression, Joe Biden avait promis de les déclassifier lors de la campagne. Le 3 septembre dernier, le président américain a ainsi pris un décret rendant public, dans les six prochains mois, certains éléments de l'enquête sur les attentats de New York.

Le sujet est en effet sensible pour plusieurs familles de victimes, dont certaines ont lancé une bataille judiciaire contre l'Arabie saoudite et d'autres Etats qu'elles accusent de complicité. Au cours de cette procédure, tous les gouvernements américains successifs depuis 20 ans ont invoqué le secret d'Etat pour ne pas publier certains documents.

Début août, des familles de victimes, des rescapés des attentats et des membres des équipes de secours avaient même publié une lettre faisant savoir que le président démocrate ne serait pas le "bienvenu" à la cérémonie commémorative ce samedi s'il ne "tenait pas sa promesse". La lettre réclame la publication de tous les documents révélant, selon les signataires, l'implication de l'Arabie saoudite dans les attaques.

Ryad : "des accusations sans fondement"

De son côté, deux décennies plus tard, le royaume ultraconservateur d'Arabie saoudite s'efforce de projeter l'image d'un pays ouvert et tolérant avec une série de réformes économiques et sociales pour tenter de faire oublier l'ombre qui plane concernant sa responsabilité présumée dans le 11-Septembre. 

Tombée un temps en disgrâce, l'Arabie saoudite a réussi ensuite à se rapprocher à nouveau de Washington. Le riche pays du Golfe, premier exportateur de pétrole brut au monde et partenaire de longue date des Américains, a nié toute implication dans les attaques, dont pas moins de 15 des 19 auteurs étaient des ressortissants saoudiens.

Mercredi, l'ambassade d'Arabie saoudite à Washington a même salué l'annonce de Joe Biden, en "réitérant le soutien de longue date (de Ryad) à la déclassification totale" de tout document "dans l'espoir de mettre fin une bonne fois pour toutes aux accusations sans fondement contre le royaume".

Deux autres victimes identifiées

Toute la lumière sur le 11-Septembre pourrait-elle donc être prochainement faite ? En tout cas, 20 ans après, de nouveaux éléments apparaissent encore. Cette semaine, deux victimes de plus tuées dans les attentats de New York ont ainsi été officiellement identifiées, grâce à une nouvelle technologie de séquençage de l'ADN. Il s'agit des 1.646ème et 1.647ème personnes ayant perdu la vie dans le World Trade Center ce jour-là.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire