3 min de lecture Terrorisme

11 septembre 2001 : 16 ans après les attentats, où en est al-Qaïda ?

ÉCLAIRAGE - Un mardi matin de septembre, quatre attentats-suicides perpétrés aux États-Unis choquent le monde entier. 2.977 morts revendiqués par le groupe terroriste, avec à sa tête Oussama Ben Laden. 16 années après, al-Qaïda est loin d'être détruit.

Les quatre attentats-suicides du 11 septembre 2001 ont été revendiqués par al-Qaïda
Les quatre attentats-suicides du 11 septembre 2001 ont été revendiqués par al-Qaïda Crédit : ROBERT GIROUX / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Ceciledeseze75
Cécile De Sèze
Journaliste RTL

Le terrorisme islamiste a ouvert le XXIe siècle dans le feu, le sang et les larmes. Le 11 septembre 2001, l'Occident est visé par les attentats-suicides les plus meurtriers jamais connus, notamment sur le sol américain.

Quatre avions détournés s'écrasent volontairement sur des lieux stratégiques des États-Unis : deux sur les tours jumelles de New York, un au Pentagone près de Washington, et le quatrième avion s'écrase en Pennsylvanie. 19 terroristes ont réussi à percer au cœur la plus grande puissance du monde au nom de l'islam radical. 

Il y a 16 ans jour pour jour, al-Qaïda devenait la menace numéro 1 de George W.Bush et ses alliés. Plus d'une décennie après, et malgré la mort de son leader, Oussama Ben Laden tué en mai 2011, l'organisation est loin d'avoir perdu son influence, territoriale comme idéologique.  

À lire aussi
Un combattant de Daesh (illustration) Daesh
Daesh : "On va avoir affaire à une guérilla", dit Frédéric Encel sur RTL

Moins visible à cause de Daesh

La toute puissance de Daesh sur la région irako-syrienne ces dernières années - bien qu'actuellement mis à mal dans les deux pays - a quelque peu relégué al-Qaïda au rang d'ennemi de second plan. Pourtant, le groupe terroriste fait plus que résister, il existe et n'a jamais cessé. 

Il faut se rappeler que l'État islamique auto-proclamé émane d'abord de la branche irakienne d'al-Qaïda qui s'est détachée du groupe. Abou Bakr al-Baghdadi décide en 2014 de devenir l'unique chef et se déclare leader du califat Daesh en Irak et en Syrie. 

Les deux organisations deviennent alors ennemies et concurrentes. La propagande médiatique de Daesh est si bruyante, choquante et omniprésente qu'on en aurait oublié al-Qaïda, qui sévit dans un genre plus discret. 

Pourtant al-Qaïda a une présence presque tentaculaire. Si le chef du groupe, l'Égyptien Ayman Al-Zawahiri, a rappelé en avril dernier que l'objectif de son organisation n'était pas territoriale, mais idéologique, al-Qaïda peut se targuer d'avoir des cellules dans beaucoup d'endroits du monde. 

Mais pas moins puissante

En Syrie d'abord. Même si l'ancien Front al-Nosra est devenu le Front Fateh al-Cham (Front de conquête de la Syrie) en se séparant de l'organisation islamiste, ces derniers n'ont pas rompu avec l'idéologique portée par Oussama Ben Laden. 

Une rupture concertée qui traduit davantage une "manœuvre politique habile" pour les deux entités qu'une réelle séparation, analyse Wassim Nasr, spécialiste des mouvements jihadistes à France 24. Sur le site du gouvernement Stop-djihadisme, l'organisation est d’ailleurs toujours considérée comme "la branche syrienne d'al-Qaïda".

Au Maghreb aussi la puissance du groupe terroriste ne décroit pas, notamment avec Aqmi (al-Qaïda au Maghreb islamique) qui sévit au Sahel en affichant une progression territoriale impressionnante comme l'illustre cette carte animée de Franceinfo. Le site Altantico avance le chiffre de plus de 250 attaques en 2016 dans la zone. 

Avec son noyau dur au Pakistan, implanté en Afghanistan avec les Talibans, en Somalie avec les Shebabs, au Bangladesh avec AQSI, et encore au Yémen et en Arabie saoudite, l'étendue du groupe reste internationale. Cette dernière branche est d'ailleurs celle qui a revendiqué les attaques contre Charlie Hebdo le 7 janvier 2015, avec les frères Kouachi. L'islam radical, avec ou sans leader, avec ou sans califat, n'est pas prêt de disparaître, fort de son idéologie qui se répand de plus en plus sur la planète.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Terrorisme Attentats du 11 septembre 2001 Al-Qaïda
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790049124
11 septembre 2001 : 16 ans après les attentats, où en est al-Qaïda ?
11 septembre 2001 : 16 ans après les attentats, où en est al-Qaïda ?
ÉCLAIRAGE - Un mardi matin de septembre, quatre attentats-suicides perpétrés aux États-Unis choquent le monde entier. 2.977 morts revendiqués par le groupe terroriste, avec à sa tête Oussama Ben Laden. 16 années après, al-Qaïda est loin d'être détruit.
https://www.rtl.fr/actu/international/11-septembre-2001-16-ans-apres-les-attentats-ou-en-est-al-qaida-7790049124
2017-09-11 15:44:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Tzj7bqBZ7p3HZqrYbYNxBw/330v220-2/online/image/2017/0911/7790049371_les-quatre-attentats-suicides-du-11-septembre-ont-ete-revendiquees-par-al-qaida.jpg