2 min de lecture Hôpitaux

Pourquoi les blouses des infirmières sont-elles parfois vertes et non blanches ?

La crise sanitaire du coronavirus a mis en lumière les soignants et leur quotidien mais pourquoi leurs blouses sont-elles parfois vertes et non blanches ?

micro generique Questions au saut du lit Jean-Baptiste Giraud iTunes RSS
>
Pourquoi les blouses des infirmières sont-elles parfois vertes et non blanches ? Crédit Image : PHILIPPE HUGUEN / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Jean-Baptiste Giraud édité par Venantia Petillault

On parle beaucoup du monde médical de l’hôpital depuis des mois avec le coronavirus... Mais pourquoi les blouses des médecins et des infirmières sont parfois vertes et non blanches ?  Et bien je vous propose trois réponses : 

1) C’est pour différencier les chercheurs, les biologistes, les chimistes, les grands professeurs, du personnel soignant et des internes. 2) C’est parce que le vert est plus facile à nettoyer que le blanc notamment avec les tâches de sang. 3) C’est parce que le vert est une couleur reposante, apaisante, alors que le blanc est plus agressif ! 

La bonne réponse est la réponse 3.

En fait, à l’hôpital, vous croiserez aussi bien du personnel soignant habillé en blanc, que du personnel soignant habillé en vert. Le vert est en fait la couleur de blouses et de vêtements utilisée en chirurgie, mais aussi dans les services où l’on peut se salir, et notamment se salir avec du sang. 

Du sang moins impressionnant

À lire aussi
Un service de réanimation dans un hôpital, pendant l'épidémie de coronavirus (illustration) Coronavirus France
Les infos de 12h30 - Coronavirus : "On est très inquiet", reconnaît un médecin

La raison est toute simple : les tâches de sang sur un vêtement vert ne sont pas rouges, mais sombres, presque noires. Ce n’est pas du tout "gore". Alors que les tâches de sang sur du blanc sont rouge vif.
En revanche, le blanc est bien la couleur la plus simple à nettoyer, car il suffit d’un peu d’eau de javel pour qu’une blouse blanche tâchée ressorte d’un blanc immaculé. Les chirurgiens peuvent parfois passer des heures au bloc à opérer. Or, pendant ce laps de temps, ils vont fixer un "champ opératoire" dont la teinte dominante sera le rouge et ses variantes roses. 

L’œil, comme tout organe, se fatigue. À force de voir du rouge, l’oeil a du mal à distinguer les détails, car les capteurs du rouge, dans les yeux, s’essoufflent. Aussi, pour reposer sa vue, il suffit au chirurgien de fixer un vêtement ou un drap vert car, dans le vert, il n’y a pas de rouge du tout, en couleur additionnelle. Ces quelques secondes suffisent à reposer les récepteurs de la couleur rouge de notre chirurgien.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Hôpitaux Médecins Couleur
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants