2 min de lecture Société

Pourquoi les claviers d'ordinateur sont-ils "Azerty" ?

Azerty, comme c'est bizarre ! N'aurait-il pas été plus simple d'utiliser l'alphabet, pour disposer les touches sur nos claviers d'ordinateur ? Et pourtant, il y a une bonne raison à cela...

micro générique Questions au saut du lit Jean-Baptiste Giraud iTunes RSS
>
Pourquoi les claviers d'ordinateur sont-ils "Azerty" ? Crédit Image : LOIC VENANCE / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Jean-Baptiste Giraud Journaliste

Avant de vous donner la solution, je vous propose trois réponses. A vous de choisir celle qui vous plaît le plus ! 

Réponse 1)    
Azerty, c’est la disposition optimale des lettres de l’alphabet pour taper le plus vite possible.

Réponse 2)    
Adémar Azerty est l’inventeur bien connu de la première machine à écrire.

Réponse 3)    
Cela vient des machines à écrire mécaniques, pour empêcher les marteaux qui frappaient les lettres de se mélanger.

À lire aussi
Une habitante de Ronda, en Andalousie, le 3 avril 2020. santé
Coronavirus en Espagne : le confinement prolongé au moins jusqu'au 25 avril


La bonne réponse est la réponse 3. Cela vient effectivement des machines à écrire mécaniques. Le clavier Azerty (Qwerty dans les pays anglo-saxons) a été créé pour empêcher les marteaux qui frappaient les lettres de s’emmêler et de se bloquer.

Bien avant les ordinateurs, les premiers claviers ont évidemment été créés pour les machines à écrire. Et les premières machines à écrire étaient mécaniques, pas électriques... Si vous êtes trop jeune pour les avoir connues, allez voir dans le grenier de vos grands-parents ou dans une brocante, et vous comprendrez.

Un clavier encore incontournable

Comme ces machines étaient mécaniques, il fallait taper fort sur les touches, afin de déplacer un bras sur lequel se trouvait le caractère à taper. Ce bras frappait le ruban encreur, et hop, la lettre était ainsi imprimée sur la feuille de papier !


Mais lorsque l'on a inventé les premières machines à écrire, sans clavier Azerty,  il était fréquent que les bras de la machine se mélangent, parce que les dactylographes tapaient trop vite ! Un bras avait à peine frappé la feuille que déjà, un autre arrivait et bloquait le précédent. 

On a donc inventé un clavier pour ralentir la frappe. Pour vous en convaincre, regardez bien où sont situées les lettres de loin les plus utilisées, comme le A, et surtout, le E ! Elles sont placées sous la main gauche, la moins agile pour la plupart des gens, majoritairement droitiers... 

Aujourd’hui évidemment on n’a plus besoin de ralentir la frappe, bien au contraire. C’est pour cela qu’à été inventé le clavier “bépo” pour la langue française. Mais ce clavier a bien du mal à s’imposer : la force des habitudes...

Un petit conseil pour finir :  comment nettoyer son clavier qui est toujours dégoûtant ?  

Facile : prenez un post-it ! Il va attraper facilement les miettes coincées entre les touches. Sinon, plutôt que d'essayer avec un aspirateur, prenez un seche-cheveux, en position “air froid” ! Et hop, plus de miettes, plus de poussière !

Retrouvez d'autres réponses à des questions insolites ou au contraire utiles dans le dernier livre de Jean-Baptiste Giraud : "Pourquoi les bananes sont-elles courbées ?".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Informatique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants