1 min de lecture Réforme des retraites

Âge pivot : pourquoi le supprimer peut coûter cher

L'âge pivot reste le gros point noir de la réforme des retraites et fait polémique depuis l'annonce de ces nouvelles mesures. Depuis le début des manifestations le 5 décembre derniers, les syndicats se mobilisent pour son retrait. Pourtant, il pourrait faire économiser 12 milliards d'euros en 2027.

Manifestation contre la réforme des retraites
Manifestation contre la réforme des retraites Crédit : AFP
Marie Gingault et AFP

L'âge pivot, également appelé "âge d'équilibre" est l'âge auquel une personne pourra partir à la retraite en touchant l'intégralité de celle-ci. Cette mesure est le gros point noir de la réforme des retraites. L'âge pivot est dans toutes les bouches et pour cause, c'est la mesure principale qui alimente le débat. Les syndicats ont été clairs, il n'en veulent pas.

Pourtant la mise en place de cette mesure pourrait bien être bénéfique à l'économie du pays. Selon un document remis vendredi aux partenaires sociaux à Matignon dont l'AFP a obtenu une copie, l'instauration de l'âge pivot à 64 ans permettrait de faire 3 milliards d'euros d'économie dès 2022 et ce serait pas moins de 12 milliards d'euros économisés en 2027.

Selon ce document présenté aux représentants des syndicats et du patronat dans le cadre des réunions bilatérales pour parler d'une conférence de financement les économies indiquées sont impressionnantes. 5 milliards en 2023, 9 milliards en 2025, 11 milliards en 2026 jusqu'au fameux 12 milliards attendus pour 2027.

Toujours d'après ce même document, 32% des assurés (soit un tiers) l'âge pivot décalera l'âge de la retraite de 2 ans, de 62 à 64 ans. Un autre tiers, soit 37%, ne seront pas touché de part leur statut (inaptes, invalides, handicapés) ou pas concerné car l'âge pivot sera plus bas que le droit commun (carrière longues, pénibilités ou régaliens).

Et enfin, pour le dernier tiers (31%), l'âge pivot "joue positivement" car selon le document : "ceux qui partent tard aujourd'hui peuvent partir plus tôt".  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Réforme des retraites Retraites Gouvernement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants