1 min de lecture Italie

Italie : un employé hospitalier touche son salaire pendant 15 ans sans aller travailler

VU DANS LA PRESSE - Surnommé le "roi des absents" par la presse italienne, un employé hospitalier aurait battu le record national en ne se rendant pas au travail pendant 15 ans, tout en touchant son salaire.

Des billets de banque (illustration)
Des billets de banque (illustration) Crédit : Flickr CC
Marie Gingault
Marie Gingault

Un Italien, employé dans un hôpital public, a continué de percevoir son salaire pendant 15 années, sans se rendre à son travail. Surnommé le "roi des absents" par les médias italiens, l'homme continuait de toucher son salaire mensuel pour un total 538.000 euros : un record national. 

Employé depuis 2005 à l'hôpital Pugliese Ciaccio de Catanzaro, dans le sud de l'Italie, l'homme, aujourd'hui âgé de 67 ans, est accusé d'abus de pouvoir, de faux et d'extorsion aggravée, relate The Guardian. Six autres dirigeants de l'hôpital font également l'objet d'une enquête : ils sont soupçonnés d'avoir joué un rôle essentiel dans cet absentéisme présumé.

En 2005, le "roi des absents" aurait menacé le directeur de l'hôpital afin de l'empêcher de déposer un rapport disciplinaire à son encontre, visant à dénoncer son absentéisme. Le directeur qui est ensuite parti à la retraite, a été remplacé et ni son successeur, ni les ressources humaines de l'établissement n'ont pris le soin de vérifier que l'employé se rendait au travail, facilitant ainsi son absentéisme prolongé, a précisé la police locale. 

L'absentéisme sévit fortement dans le secteur public italien, rappellent nos confrères britanniquesC'est en ce sens qu'en 2016, le gouvernement italien a ainsi durci sa loi en installant des caméras de vidéosurveillance. Cette mesure a permis de surprendre plusieurs fraudes de ce type, comme un homme qui venait pointer au travail en sous-vêtements avant de retourner se coucher.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Italie Insolite Hôpitaux
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants