1 min de lecture Royaume-Uni

Un Britannique demande sa copine en mariage 23 fois, sans qu'elle s'en aperçoive

Un mois durant, ce Britannique de 30 ans a secrètement exhibé sur Facebook la bague de fiançailles destinée à sa petite amie.

Edi Okoro avant sa demande en mariage
Edi Okoro avant sa demande en mariage Crédit : Capture Facebook/Edi Okoro
Thomas Pierre
Thomas Pierre Journaliste

Pour sa demande en mariage, Edi Okoro a joué avec le feu. Un mois durant, ce Britannique de 30 ans a secrètement exhibé sur Facebook la bague de fiançailles destinée à sa petite amie Cally. Des photographies du bijou prises sous toutes les coutures, toujours avec la demoiselle concernée dans les parages. 

"Certains organisent un flash mob, un dîner chic ou prévoit même une pancarte 'épouse-moi'", écrit-il sur le message accompagnant les photos. Mais le garçon le dit lui-même, il n'est pas comme ça : “Edi ne programme pas ... Je suis un improvisateur spontané!". Et comme sa petite amie le sait, planifier sa demande aurait été suspect, explique le trentenaire qui vit dans l'Hertfordshire, au nord de Londres. 

D'où le "challenge" des photos avec les plus improbables et "audacieux" scénarios. Edi pose donc avec "son précieux" dans son salon, à la caisse du supermarché, en voiture, ou encore pendant que Cally dort et regarde son portable allongée sur le ventre. Des situations cocasses et risquées qui amusent manifestement beaucoup le jeune homme. 

"Je ne me suis pas fait prendre"

Et le 31 août dernier, Edi nous apprend qu'il a fini par faire sa demande : Cally lui a dit oui ! Mais comme le jeune homme aime également jouer avec les nerfs des internautes, il promet l'histoire pour plus tard. 

"Donc, nous avons bien fini par nous fiancer, et je ne me suis pas fait prendre", annonce-t-il. "Mais comment je l'ai fait est une histoire pour un autre moment", ajoute-il. Comme on dit dans les comédies romantiques anglaises : "to be continued". À suivre donc...

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Royaume-Uni Mariage Insolite
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants