2 min de lecture Reportage

Vosges : la progression fulgurante de l'entreprise Moustache

Depuis le déconfinement, les ventes de bicyclettes ont explosé en France. Cet engouement profite à l'entreprise Moustache, qui fabrique depuis huit ans des vélos électriques dans les Vosges.

Micro générique Switch 245x300 Vous êtes comme ça La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Vosges : la progression fulgurante de l'entreprise Moustache Crédit Image : SEBASTIEN BOZON / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Yannick Olland
édité par Valentin Deleforterie

Maurice a 60 ans. Il est très fier de son nouveau vélo électrique. L'homme a craqué pendant le confinement. "Je fais du vélo depuis toujours. Ça change la vie. Ça vous permet de faire des belles sorties en étant sûr de rentrer. Avant c'était un peu plus dur avec le vent de face dans la plaine d'Alsace. Et puis bon, Moustache, l'idée c'était d'acheter français", explique-t-il.

Non loin de là, à Thaon-les-Vosges, le rythme a sérieusement accéléré dans l'usine de 10.000 m² qui fabrique les vélos Moustache. 120 monteurs y assemblent trois cent vélos par jour. Pour ces bicyclettes haut de gamme, il n'y a pas de travail à la chaîne. Chaque employé est responsable de son vélo. "On a la fierté de pouvoir monter un vélo de A à Z. Quand je suis arrivé dans l'entreprise, on était 60 il y a 3 ans. Aujourd'hui, ça a plus que doublé", affirme Jordan, l'un des monteurs.

Le fait de ne pas travailler à la chaîne a permis de redémarrer très vite l'usine tout en respectant les gestes barrières. La marque était assaillie de demandes. "On a expédié 450/500 vélos jour, ce qui était historique. On avait jamais eu des volumes d'expédition aussi importants. [...] A la sortie du confinement, ça a été une explosion des commandes", assure Clément Bonneau, le directeur marketing de Moustache.

L'innovation au cœur du projet

Le résultat est impressionnant : 42 000 vélos électriques ont été vendus en un an. Pour l'an prochain, l'objectif s'élève à 62 000 ventes. Pour une marque partie de rien il y a huit ans, c'est extraordinaire. 

À lire aussi
Frédérick Heissat et sa classe, en plein cours à l'extérieur école
Landes : les joies de l'école au grand air

"On a travaillé dans un petit appartement, ensuite on a eu des petits bâtiments industriels de 300 m², et en 2017 on a fait l'acquisition des locaux de 10 000 m² dans lesquels on se trouve. C'est assez fou quand on voit ce qui s'est passé en 10 ans, tout ce qui s'est construit, mais on est plutôt à regarder devant que derrière", raconte Grégory Sand, l'un des deux Vosgiens à l'origine de Moustache.

Avec aujourd'hui près de 130 salariés, Moustache continue de miser sur l'innovation pour ne pas se laisser rattraper par le peloton des concurrents. Avec par exemple la création de VTT électriques pour enfants, afin que les plus jeunes puissent suivre leurs parents dans les cols des Voges ou d'ailleurs.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Reportage Info Vélo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants