1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Volkswagen : le constructeur risque une amende record en France
1 min de lecture

Volkswagen : le constructeur risque une amende record en France

REPLAY - Le constructeur automobile allemand essuie encore les plâtres de l'affaire du Dieselgate.

Quelque 11 millions de voitures Volkswagen à travers le monde sont concernés par le scandale des tests anti-pollution. (Illustration)
Quelque 11 millions de voitures Volkswagen à travers le monde sont concernés par le scandale des tests anti-pollution. (Illustration)
Crédit : JOHN MACDOUGALL / AFP
Volkswagen : le constructeur risque une amende record en France
02:06
Volkswagen : le constructeur risque une amende record en France
02:08
Christophe Bourroux

19,7 milliards d'euros. C'est l'amende colossale que risque Volkswagen en France suite à l'affaire du dieselgate. Le montant est vertigineux, presque autant qu'aux Etats-Unis où la marque allemande a déjà provisionné plus de 22 milliards et demi pour faire face aux poursuites. En réalité, ce chiffre de 19,7 milliards n'est pas le fruit du hasard. Selon le journal Le Monde, qui cite des extraits du rapport de la répression des fraudes, cette somme correspond à 10% du chiffre d'affaires moyen de Volkswagen sur les exercices 2012, 2013 et 2014. C'est la règle.

À titre de comparaison, si une tromperie était avérée pour Renault, ce qui est encore loin d'être le cas, le Français risquerait au maximum une amende de 3,58 milliards d’euros. Pour l'Allemand, le scandale à l'échelle planétaire touche au total 11 millions de véhicules, dont près de 950.000 en France. Volkswagen a les moyens de payer une telle dette. 

Certes, une bonne partie de ses recettes va devoir être provisionnée, mais le constructeur aux 12 marques a une santé de fer. L'an dernier, les ventes de Volkswagen sont reparties à la hausse de près de 4% avec 10,3 millions de véhicules écoulés. Cette année, le géant allemand, redevenu le numéro 1 mondial de l’automobile devant Toyota, a publié les meilleurs résultats financiers trimestriels de son histoire. Son bénéfice net a grimpé de 45%, tandis que son chiffre d’affaires progressait de 10%. Autrement dit, le scandale n'a absolument pas eu d'impact en concession. Audi, Porsche, Skoda ont toujours une cote d'enfer !

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/