3 min de lecture Mode

Vacances d'été : et si vous achetiez des tongs fabriquées en France ?

REPORTAGE - La marque Couleur Tong propose une collection de tongs colorées fabriquées en France.

Micro générique Switch 245x300 La chronique du jour La rédaction de RTL iTunes RSS
>
L'ÉTÉ MADE IN FRANCE - Et si vous achetiez des tongs fabriquées en France ? Crédit Image : Unsplash/@jeztimms | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Eric Vagnier
Éric Vagnier Journaliste RTL

C'est par le surf qu'Éric Meydew est arrivé jusqu'à la tong française. À l'époque, on était à la fin des années 80. Il travaillait dans un magasin de sports de glisse, sur la neige l'hiver et sur l'eau l'été. Planches, vêtements, accessoires... "On vendait aussi à l'époque des tongs en plastique chinoises, je trouvais ça très vilain, raconte-t-il. Il se trouve que par hasard, j'avais un voisin qui avait un petit bureau d'études de chaussures et je lui avais demandé tout simplement 'Est-ce que tu pourrais pas me faire ? Une tong en cuir un peu jolie?' Et voilà, ça a commencé comme ça. Donc il nous a fait quelques échantillons, puis on s'est mis à les vendre. Ça a pas mal marché. On avait vraiment la volonté de faire 100% de la production en France et chez nous, ce qui est le cas actuellement."
 
En France, 5 millions de claquettes en V sont vendues chaque année. Toutes viennent d'Asie, sauf ces cinq mille paires qui sortent de l'atelier d'Éric Meydew et de ses deux associés à Vinay, entre Valence et Grenoble, pas très loin d'ailleurs de la capitale de la chaussure de luxe roman. 

Ces tongs made in France sont reconnaissables à deux caractéristiques. Elles sont en cuir, et pas en plastique. Elles sont très colorées. "On a une gamme de coloris qui est très, très, très large, qui ne serait absolument pas possible de faire en faisant de l'importation de produits asiatiques, explique Éric Meydew. Et on est capable de réagir très vite. C'est-à-dire qu'en début de saison, on voit très rapidement quels sont les coloris qui vont marcher. Ce qui marche cette année et qui n'a pas du tout le marché l'an dernier, c'est le turquoise et le vert et on fabrique en fonction de la demande."

Il y a beaucoup moins d'offres au niveau français

Éric Meydew
Partager la citation

Pas de robot dans l'atelier, pas de production à la chaîne non plus. La difficulté, quand on veut se passer de sous-traitants chinois, c'est de trouver des fournisseurs locaux pour les pièces indispensables à la fabrication. "Le tissu industriel français a vachement diminué. Il y a vingt ans en arrière, vous aviez des salons avec des fournisseurs dans tous les sens de tout ce que vous vouliez, de semelle, de sangles, d'écussons, de broderie. Et maintenant, c'est quand même beaucoup plus difficile. Maintenant, vous êtes quand même obligé de raisonner en Européens. Donc, il y a beaucoup moins d'offres au niveau français. Un exemple : pour les fabricants de semelles, y a plus un seul fabricant de mousse qu'on utilise pour les semelles en France."

La matière première utilisée reste malgré tout de grande qualité. Le cuir, notamment, qui vient d'Italie. "Des tanneurs européens sont soumis à des règles, des règles environnementales qui sont drastiques, notamment en ce qui concerne la tenue en chlore dans les produits, etc. Et vous avez des qualités au niveau des couleurs tout simplement, qui n'ont rien à voir avec ce que vous pouvez trouver en Asie, par exemple."

Entre 39 et 49 euros

À lire aussi
vacances d'été
Coronavirus : le tourisme dans l'Hexagone sauvé par les Français cet été

Ceci dit, les tongs d'Éric Meydew sont bien conçues et assemblées en France. Commercialisées aussi en France, circuit courts, à un prix totalement assumé. "Entre 39 et 49 euros prix public. Si on parle de produits comparables, c'est-à-dire des produits en cuir, on est tout à fait bien placés, voire moins chers que du produit en cuir asiatique. Ceci dit, je me suis rendu compte que dans de nombreux cas, quand les gens me demandent ce que je fais, je leur dis 'Je fais les tongs made in France' avant même que je leur ai dit le prix, dans leur tête, ce n'est pas pour eux parce que c'est trop cher. Je fabrique des tongs en France. 'Oh là! Bon, c'est pas pour moi.' Ils ne demandent même pas le prix."

Pourtant, il n'est pas trop inquiet pour la suite. Couleur Tongs se porte plutôt bien et les perspectives sont encourageantes. "Je pense que les gens sont de plus en plus sensibles d'une façon générale, au mieux acheter et dans le mieux acheter je dis, l'écologie, je dis le made in France, je dis sociétale. C'est quand même une tendance qui se développe et je pense qu'on n'est dedans. En tout cas, la progression de nos ventes montre que ça va durer, je l'espère. En tout cas". Nous aussi.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mode Made in France Vacances d'été
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants