1. Accueil
  2. Actu
  3. Eco Conso
  4. TikTok, Snapchat, Instagram... Pourquoi les adolescents sont-ils si accros à ces applications ?
1 min de lecture

TikTok, Snapchat, Instagram... Pourquoi les adolescents sont-ils si accros à ces applications ?

DANS LES PORTABLES DE NOS ADOS (5/7) - Accros aux téléphones portables, des adolescents de 4e, entre 13 et 14 ans, dans les Yvelines ou dans l'Essonne, évoquent leur dépendance à TikTok, Snapchat et Instagram. Des applications chronophages utilisées pour se divertir ou apprendre à manger.

L'application TikTok fait un carton dans les cours de récréation en France
L'application TikTok fait un carton dans les cours de récréation en France
Crédit : Capture d'écran YouTube
Suivre les applications de vidéo courtes, un geste quotidien (et chronophage) pour les adolescents
00:04:01
Laurent Marsick - édité par Sandra Cazenave

Ils scrollent, swipent des petites vidéos qu'ils font défiler avec leur pouce. Les adolescents ont le nez collé sur les applications TikTok, Snapchat et Instagram. Ils y trouvent des utilisations multiples : se divertir avec des danses ou des scènes humoristiques, trouver des recettes de cuisine "faciles et rapides" ou encore des explications de professeurs... "Quand c'est vraiment drôle, on partage", affirme un adolescent. 

Ils différencient ces applications de vidéos courtes des autres modèles considérés comme obsolètes. "Quand on voit des vidéos sur TikTok, ça donne envie. Mais Youtube, ça parle trop", compare une adolescente. Un camarade juge que 5 minutes de vidéo, "c'est trop". Car ces adolescents "swipent" très vite et surtout dès qu'un contenu ne retient pas leur attention. 

En revanche, ils postent très peu sur ces réseaux sociaux pour se protéger. "Des gens ne vont pas aimer et te rabaisser", déplore l'adolescente. Ils le font aussi en cachette de leurs parents, pour éviter qu'ils ne s'énervent. Certains bloquent d'ailleurs leurs paternels : "j'ai peur de faire quelque chose qu'ils vont pas aimer", lâche l'adolescente. Une autre a son père qui est très présent sur les réseaux pour la pister. Mais elle juge son utilisation gênante, comme celle de beaucoup d'adultes, considérée comme décalée avec leur univers et manquant de "professionnalisme". "Prendre en photo son assiette, ce n'est pas très intéressant", assène l'un d'eux. 

Lucides sur leur utilisation (voire addiction) à ces applications, ils reconnaissent perdre un temps fou à regarder ces vidéos. "Parfois, je me retrouve à regarder des Reels pendant 1h ou 2h, alors que ce n'est pas ce que je voulais faire", avoue un ado. "Le week-end, j'y passe parfois 8h par jour", va plus loin un autre jeune. Mais aucun n'est, pour autant, prêt à raccrocher.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire