1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Radars embarqués dans les voitures privées : redoutables, car indétectables
2 min de lecture

Radars embarqués dans les voitures privées : redoutables, car indétectables

De nouveaux radars embarqués dans des voitures privées sont en circulation depuis ce lundi 23 avril. Le gouvernement veut réduire la mortalité sur les routes.

Une voiture d'apprête à entrer dans un tunnel de l'autoroute A8, à Nice
Une voiture d'apprête à entrer dans un tunnel de l'autoroute A8, à Nice
Crédit : AFP / Valéry Hache
Radars embarqués dans les voitures privées : redoutables car indétectables
02:58
Christophe Bourroux

Alors que le nombre de morts sur nos routes a chuté le mois dernier de 13,5 %, le gouvernement ne désarme pas. Pour preuve aujourd'hui, les premiers radars embarqués privés sont entrés en fonction dans le département de l'Eure. L'idée est, à terme, de généraliser ce type de contrôles. Car après avoir flashé pour du beurre, pendant des mois sur 50.000 kilomètres, c'est depuis ce matin opérationnel. 

Et ça va flasher sévère ! Car plus besoin de mobiliser deux policiers dans la voiture. Depuis ce matin, un seul conducteur en tenue civile se trouve à l’intérieur du véhicule. Et dès aujourd'hui, les premières voitures ont plus circulé que d'habitude. Huit heures ! C'est d'ailleurs l'objectif fixé par le gouvernement aux sociétés privées. 

Et pas de répit, elle vont tourner tous les jours, y compris les jours fériés et la nuit, alors que le temps d'utilisation quotidien de ces véhicules est aujourd'hui au maximum d'une heure et demi.

Des radars invisibles

Des radars d'autant plus redoutables qu'ils sont indétectables. Ces appareils embarqués sont équipés d'infrarouge, les rendant quasi-invisibles puisqu’ils ne produisent pas de flash capables de calculer la vitesse d’un véhicule dans les deux sens de circulation. Difficilement repérables, d'autant que ce sont des voitures type Renault Mégane, Peugeot 308, des Citroen Berlingo et Dacia Sandero.

À lire aussi

Toutefois, il y a une tolérance. Avec une marge de 10 km/h au lieu de 5 pour un radar classique. Et 10% au-dessus de 100 km/h. Autrement dit, sur autoroute il faudra dépasser les 146 km/h pour recevoir une prune. Alors on entend déjà les associations d'automobilistes protester, estimant que c'est un racket supplémentaire. Puisque ces sociétés privées vont être incitées à faire un max de flashes pour rentabiliser le système.

Intox selon le gouvernement. Les sociétés privées ne sont pas rémunérées au PV, mais selon un forfait qui définit notamment le nombre d’heures de circulation. Si elles effectuent moins de kilomètres que prévu, elles seront moins payées. Mais si les voitures radars parcourent plus de kilomètres, elles devront payer une amende. 1.000 euros par jour et par véhicule.

440 véhicules d'ici à la fin 2018

Autre crainte : voir les sociétés privées traiter les amendes. Ce qui est une intox. C'est interdit. Cela se fait automatiquement. Les infos sont envoyées directement au centre de Rennes, comme pour les autres PV de radars automatiques. En aucun cas, la société privée n’a pas accès aux données de l'infraction, réservées aux forces de l’ordre. 

26 voitures en Normandie sont prévues. Au total, sur toute la France, 440 véhicules d’ici à la fin de l’année. Et en 2020, les sociétés privées pourront circuler dans toutes les régions. Objectif : passer de deux à douze millions de flashes par an. 

La cerise sur le capot :

Au SUV le plus rapide au monde. Ce n'est pas une Lamborghini Urus, ni une Bentley, mais une Nissan Qasqhai. Et oui ! Chronométré, figurez-vous, à la vitesse record de... 382 km/h ! Vitesse enregistrée non pas par une voiture radar, mais sur circuit. Il faut dire que le modèle de base a été (comment dire) légèrement modifié et amélioré avec un V6 de 2.000 chevaux sous le capot.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/