2 min de lecture Austérité

Programmes d'austérité : obstacle à la lutte anti-terroriste en Europe ?

Les coupes budgétaires qui ont suivi la crise économique ont fragilisé les forces de sécurité selon des analystes.

Policier britannique devant le stade de Wembley à Londres le 17novembre
Policier britannique devant le stade de Wembley à Londres le 17novembre Crédit : LEON NEAL / AFP
micro générique
La rédaction de RTL et AFP

Après des coupes dans leurs budget sécurité, les gouvernements européens font machine arrière. À commencer par la France. Suite aux attentats du 13 novembre, François Hollande a annoncé la création de 5.000 postes de policiers et de gendarmes, de 2.500 postes dans la Justice et de 1.000 emplois dans les douanes. "Cela permettra simplement de restaurer le potentiel des forces de sécurité au niveau qu’elle connaissait en 2007", a précisé le chef de l'État français. Après les attentats de janvier, l'exécutif avait déjà annoncé la création de 1.400 emplois pour le ministère de l'Intérieur et 950 pour le ministère de la Justice.

Rétropédalage européen

En Belgique, où la traque se poursuit pour retrouver les responsables des attentats de Paris et Saint-Denis, le gouvernement était déjà revenu sur des projets d'économies suite au démantèlement d'une cellule jihadiste à Verviers en janvier. Mais les policiers demandent plus d'efforts. À Bruxelles, "notre zone de police est confrontée à un déficit de 125 effectifs au niveau de la police de quartier mais aussi dans les cellules spécialisées comme la cellule radicalisme", s'est plaint la semaine dernière le commissaire Johan De Becker, chef de la zone Bruxelles Ouest, dont fait partie Molenbeek, commune décrite comme un foyer jihadiste. 

Le gouvernement britannique a quant à lui annoncé dimanche 22 novembre une hausse de 30% du budget du contre-terrorisme d'ici 2020, destinée à financer notamment l'embauche de 1.900 personnes dans les services de renseignement et de surveillance.

Coupes franches dans le budget

Ces dernières années, la tendance était plutôt aux coupes franches en Europe. 13.000 postes ont été supprimées dans les forces de sécurité intérieures françaises entre 2007 et 2012. Les effectifs de police en Angleterre et au Pays de Galles ont chuté de près de 12% depuis 2010 et seuls 20% des départs à la retraite ont été remplacés en Italie entre 2008 et 2014 (sauf en 2010 et 2011). 

À lire aussi
Des trains de la SNCF (illustration) grève SNCF
SNCF : après les grèves, un plan de bataille pour redresser les comptes

"Lorsque les budgets sont réduits, les tactiques les plus coûteuses, comme la surveillance, sont souvent les premières à être affectées", souligne Jon Moran, professeur à l'université de Leicester.

Pas de solution miracle

Selon les analystes, c'est l'ensemble des effectifs de police qu'il faut renforcer, y compris celle de proximité. "Le contre-terrorisme n'est pas juste une affaire des services de contre-terrorisme et de sécurité, cela concerne tous les services de police", a ainsi prévenu Robert Quick, ancien commissaire adjoint de Scotland Yard, dans le quotidien The Guardian.

Le contre-terrorisme n'est pas juste une affaire des services de contre-terrorisme et de sécurité, cela concerne tous les services de police

Robert Quick, ancien commissaire adjoint de Scotland Yard
Partager la citation

En France, la controverse sur la suppression de la police de proximité sous la présidence de Nicolas Sarkozy ressurgit régulièrement, y compris dans son propre camp.

Mais les attaques récentes auraient-elles être déjouées avec davantage de moyens ? Impossible à de l'affirmer avec certitude répondent les experts. "Si un pays a une politique étrangère qui le met en première ligne de la lutte contre le jihadisme, les terroristes vont forcément le cibler, indépendamment du niveau de financement de ses services de sécurité et de police", souligne ainsi Jon Moran.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Austérité Terrorisme Sécurité
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants