1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Plan de relance : Le Maire promet un milliard d'euros pour les relocalisations
1 min de lecture

Plan de relance : Le Maire promet un milliard d'euros pour les relocalisations

Bruno Le Maire a annoncé, ce jeudi 13 août, qu'un milliard d'euros, dans le cadre du plan de relance, seraient consacrés à la relocalisation d’activités industrielles en France

Bruno Le Maire, le 19 septembre 2019
Bruno Le Maire, le 19 septembre 2019
Crédit : Thomas SAMSON / AFP
Plan de relance : 1 milliard pour la relocalisation, 3 milliards pour les PME
01:19
Plan de relance : 1 milliard pour la relocalisation, 3 milliards pour les PME
01:19
Aude Solente & AFP

Lors d'une visite aux douaniers à Hendaye dans les Pyrénées-Atlantiques, ce jeudi 13 août, Bruno Le Maire, a annoncé que, dans le cadre du plan de relance de l'économie française, un milliard d'euros seront consacrés à la relocalisation d'activités industrielles en France.

"Nous allons mettre, de ce point de vue là, un milliard d'euros dans le plan de relance pour financer des appels à projet pour les entreprises qui voudraient relocaliser", a déclaré le ministre de l'Économie.  

Il a également précisé que "toute entreprise industrielle qui voudrait relocaliser son activité en France" pourrait bénéficier de cette aide. Une nuance reste à prendre en compte, selon le ministre, "relocaliser, ce n'est pas faire revenir des productions à faible valeur ajoutée en France (...] relocaliser, c'est produire en France des produits qui sont indispensables à notre indépendance."

Délocalisation automobile : "une erreur économique et une faute politique", selon Le Maire

Il a pris pour exemple les médicaments et leurs principes actifs et la voiture électrique pour laquelle des batteries et des chaînes de traction vont être produites en France. "Il y a eu tant de délocalisations dans l'industrie automobile depuis des années qui ont été une erreur économique et une faute politique", a-t-il dénoncé.

À lire aussi

Le plan de relance de 100 milliards d'euros doit comprendre un volet de 40 milliards consacré à l'industrie, dont 20 milliards de réductions étalées sur deux ans des impôts de production, qui pèsent sur la compétitivité des produits industriels français. Bruno Le Maire a d'autre part indiqué dans une interview au quotidien Sud-Ouest paru jeudi que trois milliards d'euros seraient consacrés au soutien du financement des entreprises dans le cadre de ce plan.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/