1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Piscine hors sol, enterrée, semi-enterrée... Comment choisir sa piscine ?
3 min de lecture

Piscine hors sol, enterrée, semi-enterrée... Comment choisir sa piscine ?

Avec les vagues de chaleur à répétition, rien de tel qu'un plongeon dans sa piscine pour se rafraîchir. Si faire creuser une piscine dans son jardin est un lourd investissement, une piscine hors sol est moins chère.

Un enfant au bord d'une piscine (photo d'illustration)
Un enfant au bord d'une piscine (photo d'illustration)
Crédit : DANIEL JANIN / AFP
Peut-on faire fortune en investissant dans les parkings ?
00:31:12
Comment bien choisir sa piscine ?
00:09:49
Capucine Trollion
Capucine Trollion

Il existe une très large gamme de possibilités pour installer une piscine chez soi : hors-sol, enterrée ou semi-enterrée. "Le plus important, c'est de savoir qu'il existe des piscines pour tous les budgets et pour toutes les envies", détaille Joëlle Pullinx-Challet déléguée générale de la Fédération des professionnels de la piscine.

"En France, on a la chance d'être le premier marché européen et l'offre est vraiment très large. Et, il existe des piscines en fait en fonction des besoins de chacun (...) la première raison d'acheter une piscine : c'est le bonheur en famille", poursuit-elle. Si on a des enfants, "on va choisir une piscine qui ne sera pas trop profonde, entre un 1m21m et 1m50 maximum et qui aura plutôt un fond plat, un escalier plutôt qu'une échelle pour y accéder parce que ce sera plus simple. Et puis, si possible avec le confort d'une eau chauffée, parce que c'est vrai que les enfants n'aiment pas trop aller dans l'eau très froide", conseille Joëlle Pullinx-Challet. 

"Les piscines enterrées ou partiellement enterrées sont soumises à la loi sur la sécurité des piscines. Il existe quatre systèmes de protection normalisés que sont les alarmes, les barrières de piscine, les couvertures de piscine (...) ou alors un abri de piscine qui peut être un abri bas", explique-t-elle. "Mais le plus important, ce qu'il faut dire, c'est que tous ces systèmes de protection ne remplaceront jamais la vigilance des adultes", conclut-elle.

Quelle est la réglementation en matière d'urbanisme ?

"Pour une piscine de moins de 10 mètres carrés qu'on va implanter dans son jardin, on n'a pas besoin de déclaration de travaux, sauf si on est en zone spéciale telle que les zones naturelles, les monuments historiques ou autres. Entre 10 mètres carrés et 100 mètres carrés de surface d'eau, on va être soumis à une déclaration de travaux", détaille Joëlle Pullinx-Challet. 

À lire aussi

"Et si on a une piscine d'une surface d'eau supérieure à 100 mètres carrés, ce sera un permis de construire". Idem "si on a un abri au-dessus de sa piscine qui fait plus d'1m80", ajoute-t-elle.

"Il faut se souvenir aussi que quand on achète une piscine, on n'achète pas un prix. On achète un ouvrage de génie civil qui va valoriser le patrimoine familial (...) Et finalement, on va faire un investissement qui va valoriser la maison tout en se faisant plaisir", précise aussi Joëlle Pullinx-Challet. 

Les piscines hors sols sont les moins chères

La piscine hors sol est la moins chère du marché pour les particuliers et c'est celle qui s'installe le plus facilement. "Après, on se rend compte quand même que la piscine hors sol est souvent le premier pas vers la piscine enterrée. Parce que cette piscine enterrée, elle répond à une notion de durabilité, de valorisation immobilière et aussi de confort de baignade", reconnaît aussi la déléguée générale de la Fédération des professionnels de la piscine. 

Toutes les formes de bassins sont possibles dans l'absolu "et on peut même vous dessiner votre piscine sur mesure en fonction de vos envies. Après, ça dépend aussi du budget, il faut quand même être réaliste".

Le prix moyen d'une piscine est de "24.000 euros, tout équipé et prêt à plonger". "On va commencer à quelques centaines d'euros pour la première piscine hors sol et on peut aller jusqu'à effectivement des centaines de milliers d'euros sur des piscines sur mesure. Mais là, ça ne concerne pas la majorité de la population, mais l'ensemble du marché de la piscine s'est vraiment démocratisé", résume Joëlle Pullinx-Challet. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/