1. Accueil
  2. Actu
  3. Eco Conso
  4. ÉDITO - Pénurie énergétique : à quoi faut-il s'attendre cet hiver ?
2 min de lecture

ÉDITO - Pénurie énergétique : à quoi faut-il s'attendre cet hiver ?

Les prix de l'énergie flambent à l'approche de l'hiver. Afin de réduire sa consommation et éviter un black-out, il va falloir s'habituer au signal Ecowatt.

Un radiateur électrique (illustration)
Un radiateur électrique (illustration)
Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Pénurie énergétique : à quoi faut-il s'attendre cet hiver ?
00:03:48
LENGLET-CO - Pénurie énergétique : à quoi faut-il s'attendre cet hiver ?
00:03:48
François Lenglet

L’hiver se profile, et la France s’organise pour faire face à ce qu’il faut bien appeler une pénurie d’électricité. Le Réseau de Transport de l’électricité (RTE) est la manœuvre et va présenter son dispositif ce mercredi 14 septembre. L’objectif de l’hiver est simple : réduire de 15% la consommation d’électricité de la France aux périodes de pointe. 

Les pics de consommation sont dangereux, car si nous tirons trop sur le réseau, il y aura obligation de couper certains clients, d’abord des entreprises, afin d’éviter le scénario noir, ce qu’on appelle le black-out, c’est-à-dire la gigantesque panne, à l’échelle d’une région entière, voire davantage. C’est un scénario heureusement peu probable.

Il va donc falloir s’habituer au signal Ecowatt, publié par RTE : une estimation heure par heure de la consommation des quatre jours à venir, en fonction notamment de la météo, qui va se traduire par des feux de signalisation largement diffusés. Vert, pas de problème. Orange, système électrique tendu, attention aux gros appareils voraces en énergie. Rouge, système très tendu, indispensable de réduire la conso.

C’est la météo de l’électricité, qui vaudra pour les particuliers comme les entreprises. Les supermarchés Carrefour ont déjà prévenu qu’ils réduiraient la lumière et le chauffage dans leurs magasins en période rouge. Les bureaux vont être incités à démarrer le chauffage plutôt à 5h du matin qu’à 7h30, afin de délester le réseau lors de la pointe matinale.

Les pointes de consommation, c'est quand ?

À écouter aussi

Pour une journée typique, ça commence vers 7h ou 8h et il y a un long plateau haut toute la matinée. L’autre période sensible c’est bien sûr le soir, à partir de 19h, au moment de la cuisine. Pas de problème pour l’eau chaude, car les ballons sont en général programmés pour fonctionner la nuit. Le temps joue aussi bien sûr. Un degré en moins, lorsqu’il fait déjà froid, ce sont deux centrales nucléaires et demie supplémentaires qu’il faut mobiliser. 

La guerre à l'origine de la pénurie ?

La guerre en Ukraine n’est que l’une des causes. Le problème de fond, c’est qu’une centrale nucléaire française sur deux est à l’arrêt, pour raison de maintenance et surtout parce qu’on a détecté des micro-fissures sur des circuits de refroidissement, qu’il faut réparer. Dans le même temps, la sécheresse que la France connaît limite l’utilisation des barrages hydro-électriques. Nucléaire et barrages, les deux outils français, sont donc affaiblis. 

Il est vrai que la raréfaction du gaz, à cause de la guerre, empêche de faire fonctionner les centrales au gaz pour faire de l’électricité. Quant aux renouvelables, ce n’est qu’une force d’appoint, car la France a pris un retard important sur l’éolien et sur le solaire. On en est à rallumer les centrales à charbon

On importe déjà de l'électricité en France. Dès l’hiver dernier, nous avons été contraints d’importer massivement, à cause du froid. Mais les disponibilités ne sont pas illimitées, deux de nos voisins, le Royaume-Uni et l’Italie, sont déjà de gros importateurs. La France les a rejoints, alors que nous étions il n’y a pas encore si longtemps dans une situation confortable. Selon RTE, cette situation de risque quant à l’approvisionnement est prévue pour les trois hivers prochains. Il va falloir se mettre au tricot…

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.