1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Panne des numéros d'urgence : la France face aux fragilités de la technologie
2 min de lecture

Panne des numéros d'urgence : la France face aux fragilités de la technologie

ÉDITO - La panne d'Orange survenue mercredi et qui a paralysé les appels aux services de secours rappelle notre dépendance aux services de télécoms, estime François Lenglet.

Un ordinateur touché par une cyberattaque (illustration)
Un ordinateur touché par une cyberattaque (illustration)
Crédit : ROB ENGELAAR / ANP / AFP
Orange : les fragilités du monde technologique... monde dont nous sommes totalement dépendants
03:24
Panne des numéros d'urgence : la France face aux fragilités de la technologie
03:24
François Lenglet

La longue panne du service d’appels d’urgence, les 15, 17, 18 et autres 112, survenue mercredi a ému jusqu’au sommet de l'État. Emmanuel Macron s’est dit très préoccupé par cette affaire, tout comme le Premier ministre Jean Castex. Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a quant à lui tout bonnement convoqué jeudi Stéphane Richard, le patron d’Orange, l’opérateur téléphonique à l’origine de la panne, pour le sommer de s’expliquer.

Cette défection matérielle de télécoms a fait réagir tout l’exécutif français, notamment ses conséquences dramatiques. Plusieurs décès auraient été peut-être provoqués, de façon indirecte, par l’impossibilité d’appeler les secours et le retard dans l’intervention des soins. Pourtant, les retards dans les secours existent malheureusement à cause de la surcharge ou encore des embouteillages, mais cela ne doit pas arriver à cause de la technologie.
 
Il y a trente ans ou quarante ans, une panne de téléphone n’aurait ému personne. Il y a cinquante ans, elle n’aurait même pas été rapportée par les médias, car tout le monde n’avait pas le téléphone. Désormais, elle est insupportable, parce que nos attentes et nos vulnérabilités progressent avec le niveau de technologie. Plus la technologie est fiable, plus nous sommes vulnérables.

Des utilisateurs à la merci de la technologie

Une technologie fiable fonctionne mieux, c'est pourquoi nous l'utilisons beaucoup plus, mais aussi pourquoi nous avons beaucoup à perdre si celle-ci tombe en panne. Regardez ce qu’il y a dans votre téléphone : toute votre vie privée et professionnelle, probablement au moins sur les dix dernières années, toute votre existence sociale, l’accès à vos comptes bancaires, vos cartes de crédit, des données de santé comme votre certificat de vaccination. Vous lui confiez tout cela justement parce que vous avez confiance, et c’est cela qui crée votre vulnérabilité face à la panne ou à la malveillance, la cyberattaque.

Plus le niveau technologique augmente, plus la confiance des utilisateurs augmente, tout comme la menace. Nous nous mettons à la merci d’un incendie de serveur, comme celui d’OVH à Strasbourg il y a trois mois, ou d’une cyberattaque, comme celle qui a paralysé du carburant aux États-Unis le mois dernier. La pandémie de coronavirus n'a fait qu'accélérer la numérisation de l’activité humaine, et avec elle, les risques se sont encore accrus : presque toute la vie des hommes et des entreprises est désormais digitalisée, utilisant les réseaux de télécoms.
 
François Lenglet conseille alors de ne plus faire autant confiance à la technologie. Le trait est grossi, mais cela contient du vrai. En ayant moins confiance, en multipliant les contrôles ou encore en investissant pour vous protéger, vous faites de la prévention des pannes. Vous vous exposez également moins en détruisant les données sensibles dont vous n’avez plus besoin sur le réseau.

À lire aussi

L’essor des cyberattaques depuis le début de l’année est tel que les primes d’assurance contre ce fléau ont progressé de 27% en six semaines, entre le début avril et la mi-mai. Il en a toujours été ainsi. L’incendie de Londres, au 17ème siècle a permis l’essor de l’assurance des immeubles, le changement des pratiques de construction, et la création de brigades de pompiers. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/