7 min de lecture Maison jardin cuisine détente

Opération rangement : les astuces pour bien organiser son intérieur

REPLAY - Au programme, les astuces indispensables pour ranger son intérieur et une recette délicieuse pour savourer les figues de la rentrée.

micro generique Maison Jardin Cuisine Brocante Thierry Denis
>
Maison Jardin Cuisine Brocante du 10 septembre 2017 Crédit Média : Laetitia Nallet,Sébastien Demorand,Églantine Éméyé,Thierry Denis | Durée : | Date : La page de l'émission

Maison : on range tout !

En cette période de rentrée, opération rangement. C’est souvent quand ça déborde de tous les côtés qu’on se décide enfin à ranger. Comme ce n’est pas rigolo, autant être efficace.

Règle numéro 1 :  il faut se fixer un objectif réalisable. Se dire "je range tout aujourd’hui", c’est voué à l’échec. On y va à dose homéopathique. Et ensuite, il faut trier. Le mieux, c’est de faire ça avec une copine ou un copain qui n’aura pas le côté sentimental et vous poussera à donner ou à jeter.

Vous pouvez devenir les rois de l’organisation avec des contenants sympas. Le site Onrangetout propose plus d'un millier de solutions. Par exemple, pour stocker les chaussures, il existe une boite avec compartiments dans laquelle on peut ranger 12 paires. Elle se glisse sous un lit une place. Elle existe aussi pour les bottes. Elle se ferme par une fenêtre plastique, ça ne craint pas la poussière et on voit tout de suite les chaussures dont on a besoin. Le tout pour 18,95 euros.

Rangement pour 12 paires de chaussures sous le lit.
Rangement pour 12 paires de chaussures sous le lit. Crédit : Onrangetout.com

Repéré également : un cintre range sac à main. Ce sont deux cintres qui supportent des pochettes dans lesquels on case 12 sacs. 21,90 euros. Il y a aussi des solutions pour ordonner vos intérieurs de tiroirs : les séparateurs extensibles. Ce sont des plaques en plastique modulables qui s’adaptent à la taille de vos tiroirs pour créer des compartiments et ne plus mélanger les culottes et les chaussettes.

Séparateurs extensibles de tiroir bas.
Séparateurs extensibles de tiroir bas. Crédit : Onrangetout.com
À lire aussi
les papiers-peints déco tendance
Déco : Zuber, la Rolls du papier peint

Côté cuisine, il existe des petits sachets déco en intissé pour laisser respirer les oignons, l’ail et les pommes de terre qu’on peut laisser en vue sur le plan de travail. Très pratique pour ceux qui n'ont pas de cellier ou de garde manger. Comptez 13,60 euros les 3. 

3 sacs de conservation pour ail, oignon et pomme de terre.
3 sacs de conservation pour ail, oignon et pomme de terre. Crédit : Onrangetout.com

Quant au frigo ou aux placards, il y a des petites cagettes en plastique de toutes les couleurs qui existent dans plusieurs tailles. On peut y ranger sauces, pots de moutarde, cornichons, etc. On peut également les empiler, c'est étudié pour. 2,90 euros.

Mini cagettes en plastique rose empilable et pliable.
Mini cagettes en plastique rose empilable et pliable. Crédit : Onrangetout.com

Grâce à toutes ces astuces, on gagne de la place, on gaspille moins. Que celui qui n’a jamais racheté une paire de ciseaux ou un ouvre bouteille parce qu’il ne retrouvait plus où il l’avait rangé se manifeste ou se taise à jamais. Amusez-vous en rangeant !

Brocante : une idée de bureau

En cette semaine de rentrée, on fait rimer boulot et bureau. Nous avons déniché le bureau idéal dans une brocante : un bureau industriel des années 50-60 qui sert aussi de planche à dessin. Le plan de travail est en bois. Il est de la marque UNIC Technologies. C’était une PME Française fondée en 1923, leader dans la conception de ces fameuses planches à dessins professionnelles. Résultat, on trouve aujourd’hui encore assez facilement de nombreux modèles du milieu du XXe siècle.

Pour vous faire une idée plus précise : représentez-vous un large pied central en fonte de plus de 80 kilos au milieu duquel est placé un cylindre horizontal en acier, lui aussi très lourd. C’est ce cylindre qui fait contrepoids avec le plateau en bois auquel il est rattaché et qui permet de régler la hauteur de la planche de 1m à 1m40. Vous pouvez ainsi passer d’une position de travail assise à une position debout en actionnant très facilement une pédale et ainsi soulager votre dos. C’est ce qui rend ce bureau ultra moderne, car rester assis trop longtemps devant un écran est à la fois néfaste pour les lombaires et pour le poids. Il faut travailler debout. 

Pour les modèles les plus imposants, une ingénieuse trappe de rangement est accessible directement dans le pied en fonte. On trouve aussi un porte accessoire en acier, fixé sur le côté droit du plateau : parfait pour poser lunettes et stylo et éviter ainsi qu’ils ne glissent si vous avez trop incliné la planche. Parce que bien sûr, le bureau dispose d’un réglage latéral pour incliner le plateau à votre convenance, ce qui était bien pratique pour dessiner des plans. Ce sont toutes ces petites trouvailles qui rendent ce bureau unique.

En revanche, ce n’est pas donné. Globalement, le prix de départ se situe à 600 euros environ pour un modèle des années 60 dans son jus à environ 1.500 – 2.000 euros pour un modèle restauré avec soin. Mais l’avantage des bureaux industriels, c’est qu’ils ont été conçus pour durer, et la plupart a traversé les 60 dernières années sans broncher. Soyez tout de même vigilant quant au fonctionnement du cylindre et vérifiez bien que la pédale de serrage de la hauteur du plateau fonctionne correctement et qu’une fois bloquée celui-ci reste stable.

Bureau UNIC Technologies (vue d'ensemble) Crédits : Églantine Éméyé | Date : 08/09/2017
6 >
Bureau UNIC Technologies (vue d'ensemble) Crédits : Églantine Éméyé | Date : 08/09/2017
Bureau UNIC Technologies (pied) Crédits : Églantine Éméyé | Date : 08/09/2017
Bureau UNIC Technologies (porte accessoire) Crédits : Églantine Éméyé | Date : 08/09/2017
Bureau UNIC Technologies (pédales pour régler la hauteur de la planche) Crédits : Églantine Éméyé | Date : 08/09/2017
Bureau UNIC Technologies Crédits : Églantine Éméyé | Date : 08/09/2017
Bureau UNIC Technologies (trappe de rangement). Crédits : Églantine Éméyé | Date : 08/09/2017
1/1

Cuisine : les figues de rentrée

Avant de passer vos figues à la casserole, il est conseillé d'en gober quelques-unes telles quelles pour le plaisir. Quand elles sont bien mûres, que vous voyez perler cette petite goutte à la base, c’est qu’elles sont gorgées de sucre, et bien juteuses.

Il est possible de les cuisiner en une espèce de compotée pour faire de chouettes tartines : les figues, écrasées à la fourchette avec un soupçon de miel et un bon poivre (comme le poivre à queue, par exemple, qui va bien avec les fruits), tartinées sur un bon pain de campagne grillé avec par dessus quelques lichettes de fromage de chèvre frais, des tranches de jambon de pays bien fines, quelques feuilles de roquette, ça vous fait une espèce de sandwich super chic et plutôt léger.

Il est préférable de trouver sur les marchés de la violette de Solliès. Dans ce cas, n'hésitez pas : c’est la plus connue, la plus chic aussi puisqu’elle bénéficie d’une Appellation d’origine. Elles sont parfois un peu ratatinées mais ça ne veut pas du tout dire que le fruit est pourri, bien au contraire. Tant que vous êtes au marché, profitez-en pour trouver deux beaux magrets de canard pour une recette hyper classique pour 4 personnes. Pour les figues, comptez-en une vingtaine. Le tout en vingt minutes, à tout casser, ce sera prêt.

Il faut bien penser à sortir les magrets bien à l’avance du réfrigérateur. Sinon cela empêche de mener une bonne cuisson. Ce qu’il faut, aussi, c’est avoir au préalable entaillé le côté graisse, en formant des croisillons, ça permet d’avoir un magret assez joli, à la cuisson, avec cette espèce de quadrillage, et ça permet surtout une cuisson plus homogène.

Mettre les magrets dans une sauteuse bien chaude mais pas brûlante. D’abord côté peau : là ils vont commencer à cracher leur graisse.

Au bout de 10 petites minutes de cuisson environ, retirez le gras de la sauteuse et retournez vos magrets côté chair puis ajoutez les figues, fendues légèrement en quatre dans le sens de la hauteur. Deux petites cuillerées à thé rases de quatre-épices par-dessus et arrosez les figues avec la graisse de canard que les magrets vont continuer de rendre.

Laissez mijoter cinq minutes, pas plus, le temps que les figues tiédissent légèrement. Ensuite, dressez le tout dans quatre assiettes : les magrets bien rosés, découpées en tranches épaisses, fleur de sel et poivre du moulin pour assaisonner. Et pour le vin, soyez aussi chaleureux et sudiste que les figues : un beau Bandol rouge. 

Jardin : l'impatience de Balfour

La petite Impatiens de l’Himalaya, appelée parfois orchidée du pauvre, est une plante aux fleurs roses et blanches qui ressemblent à des mini-orchidées. Son nom savant est Impatiens balfouri. Une plante annuelle qui a été cultivée en France dès le XXe siècle et qui a eu un succès fou au point de devenir un classique des jardins de curé. Elle est passée de mode. C’est dommage car elle est aussi charmante que facile à cultiver.

Dès la fin février, ses graines germent dans les massifs, sans que vous ayez besoin de vous en occuper. Elles donnent des plantules d’un centimètre de haut qui ne craignent ni le gel, ni le retour de la neige.
Discrètes au printemps, ces plantules se transforment d’un coup, au début de l’été, en beaux buissons bien ronds, de près de 80 cm.

La floraison commence en juillet. Des centaines de petites fleurs roses et blanches qui se succèdent sans discontinuer jusqu’à la Toussaint. Quatre mois de floraison non-stop.

L'impatiens Balfouri
L'impatiens Balfouri Crédit : Thierry Denis

Ce n'est pas une plante qu'il faut beaucoup arroser. Cette Impatiens est sobre comme un chameau. Elle se gorge d’eau quand il pleut et supporte patiemment la sécheresse le reste du temps. On peut aussi la cultiver à l'ombre qu'au soleil. Géniale à l’ombre, pourvu qu’il y ait de la lumière. Top au soleil, pourvu qu’il ne soit pas brûlant l’après-midi.

Bien qu'il s'agisse d'une fleur annuelle, nul besoin d'en semer tous les ans mais seulement la première année. À l’avenir, elle se ressèmera toute seule et plus qu’abondamment. Ses fleurs donnent des gousses qui éclatent dès qu’on les touche, projetant ainsi les graines à plus d’un mètre.

Pour éviter d'être envahis, cultivez-là où elle est bloquée. Par exemple un massif entouré de pelouse. Comme les graines ne peuvent pas germer dans l’herbe, elle ne s’échappera pas. Vous pouvez aussi la coincer entre un mur et une allée. Ou en pot sur un balcon.

Pour en acheter : les jardineries n’en vendent pas mais on en trouve sur Internet pour quelques euros. L’idéal, c’est de les jeter à la volée sur la terre avant l’hiver car le froid aide les graines à germer.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Maison jardin cuisine détente Cuisine Jardin
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants