2 min de lecture Artisanat

À Mirecourt, les luthiers artisanaux résistent à la concurrence

Cette petite ville des Vosges abrite une quinzaine de luthiers artisanaux, avec un savoir-faire unique et une fabrication lente et précise.

Isabelle Choquet La Revue de Presse Isabelle Choquet iTunes RSS
>
La Revue de Presse du 16 novembre 2020 Crédit Image : AFP / Archives, Stan Honda | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Isabelle Choquet
Isabelle Choquet édité par Victor Goury-Laffont

Pas loin de Contrexéville, pas loin de Vittel, il y a Mirecourt, une petite ville qui fait vibrer la France depuis cinq siècles. C'est là que l'on fabrique la crème des instruments à cordes, ceux qui seront utilisés ensuite par les plus grands solistes de la planète. M le magazine du Monde nous entraîne dans l'univers fascinant des luthiers.

Les premiers faiseurs de violons sont apparus à Mirecourt au XVIIème siècle. Ils ont fondé des dynasties entières de luthiers et d'archetiers, puis le temps est venu des fabriques géantes au XIXème, avec jusqu'à 800 salariés et des cadences qui accélèrent. 

Mirecourt inonde la France de musique, avec des violons mais aussi des violoncelles, des contrebasses, des guitares. Mais l'arrivée du disque signe la fin du bal, ou presque. Les politiques du coin se sont démenés pour que le savoir-faire ne quitte pas le village. Une école de lutherie a été créée en 1970, puis un musée. 

Surtout, il reste une quinzaine d'artisans qui résistent, en fabriquant des pièces d'exception. Plus que des artisans, ce sont de véritables artistes du bois.

Il y a assez d’érables ondés et d’épicéas chez moi pour faire plus d’un millier d’instruments

Alain Carbonaré, luthier
Partager la citation
À lire aussi
Coronavirus France
Fêtes de fin d'année : le patron de Rungis livre ses conseils pour des repas à moins de 6

Parmi eux, Alain Carbonaré, 70 ans. Dans son salon, les photos des anciens clients : Rostropovitch, Yéhudi Menuhin ... Dans sa grange, une montagne de bûches. Dans le couloir de l'entrée, une forêt de planches. Au mur, des carcasses d'instruments.

Sur les deux étages de sa maison, on retrouve du bois partout. "Il y a assez d’érables ondés et d’épicéas chez moi pour faire plus d’un millier d’instruments, dit-il, un peu fanfaron. Il y en a très peu près d’ici. Il faut se rendre dans les Hautes-Vosges et dans le Jura pour trouver les meilleurs arbres, racines ancrées dans la roche, entre 700 et 1 000 mètres d’altitude".  

Alain prend encore le temps de se promener en forêt pour repérer les "arbres à violons". Certains sont âgés de plus de 300 ans : "je frappe les troncs pour voir s’ils ont une note bien clair. Après il faut les débiter et les faire sécher pendant au moins dix ans". 

Une concurrence venue de Chine

Il faut ensuite façonner, ce dont se charge son fils, Antoine. Le modèle absolu reste le stradivarius, créé il y a 300 ans. La perfection made in Italy, très vite copiée dans les Vosges. 

"Bien sûr, nous subissons la concurrence de la Chine, dit Alain, mais eux ils utilisent des procédés industriels, pour aller vite. Alors que nous, nous avons besoin de lenteur. Nous sculptons toujours à la main, en utilisant des ciseaux à bois, de petits rabots, pour trouver la forme parfaite, avec une précision au dixième de millimètre".

Un travail de fourmi, ultra-technique, mais pas seulement. Pour Alain, la lutherie c'est une sorte de procédé alchimique, incorporer du vivant dans une matière inerte. Ce n'est pas un hasard si l'on parle de l'âme d'un violon, une pièce qui donne un son plus ou moins chaud, selon les saisons.

Chaque violon, chaque violoncelle est un peu un enfant qui finit par partir, mais qu'on ne perd jamais de vue.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Artisanat Vosges Jura
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants