1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Malgré le chômage, un employeur sur trois peine à recruter
1 min de lecture

Malgré le chômage, un employeur sur trois peine à recruter

Découvrez le top 10 des métiers les plus recherchés en 2015, d'après l'enquête de Manpower.

Deux employées des cristalleries Schweitzer à Paris le 2 mars 2015 (illustration).
Deux employées des cristalleries Schweitzer à Paris le 2 mars 2015 (illustration).
Crédit : PATRICK KOVARIK / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Le chômage ne cesse de grimper en France. Et pourtant, certaines filières ont du mal à recruter. Artisans, ouvriers qualifiés, chauffeurs... Près d'un employeur sur trois affirme rencontrer des difficultés pour embaucher, selon une enquête du groupe de travail temporaire Manpower publiée ce dimanche 24 mai. 

En France, "29% des chefs d'entreprise interrogés ont des difficultés à trouver les compétences qu'ils recherchent", contre 21% l'année précédente. 

Quels sont les métiers les plus recherchés ? Le JDD publie le top 10 réalisé par Manpower. On retrouve d'abord les artisans et ouvriers qualifiés, puis les chauffeurs, le personnel administratif, les commerciaux, les cadres et dirigeants, les médecins et professions paramédicales, les techniciens, les informaticiens, les métiers de l'hôtellerie et de la restauration, et enfin les responsables commerciaux. 

Miser sur de nouvelles stratégies RH

Comme raisons, les employeurs avancent principalement un "manque de compétences techniques", loin devant un problème de candidats "disponibles", un manque de savoir-être, d'expérience ou des "prétentions salariales trop élevées". L'enquête constate par ailleurs que la difficulté va croissant avec la taille de l'entreprise. 

À lire aussi

Face au problème, "seules 59% des entreprises déclarent adopter des stratégies RH pour y remédier", comme chercher à recruter "des profils atypiques" ou former en interne du personnel aux compétences recherchées.

Mieux répondre aux besoins

"Aujourd'hui beaucoup de postes non pourvus ne nécessitent pas des compétences si qualifiées que cela... À nous de relever le défi en développant des formations courtes et individualisées mais surtout qui reposent sur les besoins réels et exprimés par les entreprises", commente le président de ManpowerGroup Alain Roumilhac

Pour cette enquête, Manpower a interrogé 41.748 employeurs dans 42 pays au cours du premier trimestre 2015. En France, un échantillon de 1.002 entreprises de toutes tailles a été interrogé.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/