1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Leboncoin, Vinted, Facebook Market... Pourquoi la seconde main cartonne sur Internet ?
2 min de lecture

Leboncoin, Vinted, Facebook Market... Pourquoi la seconde main cartonne sur Internet ?

Si le marché de l'occasion était avant réservé aux petites bourses, aujourd'hui acheter en seconde main est devenu courant.

Acheter sur Internet de la seconde main est-ce une bonne affaire ?
Acheter sur Internet de la seconde main est-ce une bonne affaire ?
Crédit : John Schnobrich / Unsplash
L'INTÉGRALE - Cheddar, Saint-nectaire, comté, bleu d'Auvergne, quelles sont les meilleures recettes de fromages qui coulent ?
00:31:05
Flavie Flament & Capucine Trollion

Meuble, vêtement, électroménager, déco... La tendance seconde main a gagné la majorité des secteurs. Et les acteurs du marché innovent pour répondre aux attentes des consommateurs attentifs à leur pouvoir d'achat et à leur empreinte carbone

"Je ne sais pas si la seconde main va remplacer le modèle de consommation actuelle de manière définitive, mais en tout cas, elle vit une seconde jeunesse", analyse Marion Simon-Rainaud journaliste aux Echos Start dans Nous Voilà Bien ! "Selon les spécialistes, un Français sur trois l'année dernière (2021, ndlr)  a acheté en seconde main. Donc ça prouve l'intérêt et notamment chez les jeunes parce que c'est presque sept sur dix entre 18 et 24 ans qui aurait vendu ou acheté en seconde main", poursuit-elle.

Il n'y a pas encore d'étude très précise pour dire pour dire si la seconde main se vend plus en e-commerce ou en boutique. Néanmoins, "les leader du secteur LeboncoinVinted, sont à des millions de visiteurs par jour", précise Marion Simon-Rainaud.

On peut trouver de tout

En vêtements de seconde main, on peut trouver de tout, même du luxe comme Chanel ou Dior sur Vestiaire Collective. En terme de prix, c'est selon la qualité du produit, s'il est neuf ou abîmé, par exemple. Marion Simon-Rainaud explique ainsi qu'elle a trouvé une paire de Dr Martens neuves à 70 euros, d'un modèle passé. En magasin, une paire de Dr Martens se vend entre 120 et 150 euros. "Il fallait être actif sur la plateforme à ce moment-là (...) J'avais dédié du temps à cette recherche. C'est moins facile que d'aller en boutique et de payer tout de suite avec sa pointure, mais le gain est là", décrit la journaliste des Echos Start. 

À écouter aussi

La seconde main est "effectivement" une autre façon de consommer, "peut-être plus avertie, plus responsable", résume Flavie Flament. Et aujourd'hui, la mode ça va vite et acheter un modèle avec une saison de retard, ce n'est pas non plus quelque chose de dramatique. "Et au contraire, ça nous permet parfois d'accéder à des produits qu'on n'achèterait pas lorsqu'ils sortent, parce qu'ils sont évidemment moins chers en seconde main", illustre aussi Flavie Flament.

Quels sont les sites pour faire de bonnes affaires ?

Pour les vêtements, les leaders sur le marché sont Leboncoin et Vinted. Sur l'électroménager Marion Simon-Rainaud recommande la start-up Murfy qui vend des pièces, des machines à laver et des petits électroménagers pour la cuisine, des frigos, de seconde main qu'ils ont eux-mêmes réparé. "Il y a un gage en fait sur le fonctionnement, parce que parfois, effectivement, on est un peu démuni sur Leboncoin ou sur Facebook Market où on ne sait pas très bien si ça marche au final", explique la rédactrice des Echos Start.

Pour les smartphones et les ordinateurs reconditionnés, il y a le site Back Market. "Pour le mobilier, je recommande personnellement surtout Leboncoin et Facebook Market, c'est vraiment ce que j'utilise", ajoute-t-elle. "Il ne faut pas hésiter à regarder un peu partout et de prendre son temps pour dénicher des pépites", conclut Marion Simon-Rainaud.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.