1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Musk, Arnault, Gates... Une étude dénonce l'empreinte carbone des milliardaires
1 min de lecture

Musk, Arnault, Gates... Une étude dénonce l'empreinte carbone des milliardaires

La possession de yachts et d'avions privés pousse les milliardaires à émettre d'impressionnantes quantités de CO2.

Elon Musk, le milliardaire à la tête de SpaceX
Elon Musk, le milliardaire à la tête de SpaceX
Crédit : DAVID MCNEW / AFP
Victor Goury-Laffont

Si les milliardaires accumulent bien plus d'argent qu'un citoyen moyen, ils polluent également beaucoup plus que les autres. C'est ce que dénonce une étude publiée sur le site The Conversation dans laquelle deux chercheurs de l'Université de l'Indiana, aux États-Unis, s'intéresse à l'empreinte carbone des Jeff Bezos, Bill Gates, Bernard Arnault, Elon Musk ou autres grandes fortunes mondiales.

Pour ce faire, les deux anthropologues se sont appuyés sur le fameux classement des personnes les plus riches réalisé par Forbes. Certains des quelques milliers de milliardaires que recense ce magazine ne révèlent cependant pas dans le détail leurs achats et consommations. En scrutant 82 bases de données publiques contenant des déclarations de richesse, les scientifiques sont parvenus à analyser l'empreinte carbone de 20 milliardaires renommés.

Première conclusion des chercheurs : les plus gros pollueurs ne sont pas forcément les plus riches. Par exemple, Jeff Bezos, homme le plus riche au monde, ou Elon Musk, son actuel dauphin qui l'avait brièvement dépassé en ce mois de février 2021, sont parmi ceux qui polluent le moins dans cette liste, émettant à peu près 5.000 tonnes de CO2 par an chacun.

Des émissions plus de mille fois supérieures

Ces chiffres restent évidemment très impressionnants. À l'échelle mondiale, une personne émet en moyenne aux alentours de 5 tonnes de CO2 par an. En France, cela monte à 11,9 tonnes selon les données du gouvernement.

À lire aussi

Mais, les émissions de Jeff Bezos et Elon Musk sont, par exemple, très nettement inférieures à celles de Roman Abrahamovic. Le milliardaire russe, enrichi dans le domaine du gaz et du pétrole et propriétaire notamment du club de football Chelsea, émettrait plus de 30.000 tonnes de CO2 par an, la faute notamment à un goût prononcé pour les yachts. Cela fait de lui la personnalité la plus polluante citée dans cette étude.

Première fortune française, Bernard Arnault apparaît lui aussi dans la partie haute de ce classement. Les yachts et différents voyages en avion du patron de LVMH engendreraient plus de 10.000 tonnes de CO2 chaque année.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/