1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Le livret A, le coffre-fort des familles françaises, se porte bien
3 min de lecture

Le livret A, le coffre-fort des familles françaises, se porte bien

Le Livret A se porte très bien en ces temps de guerre en Ukraine : les Français ont collecté un peu plus de 10 milliards sur leurs livrets, une épargne de précaution.

Un livret A, placement préféré des Français malgré sa faible rémunération (illustration)
Un livret A, placement préféré des Français malgré sa faible rémunération (illustration)
Crédit : DENIS CHARLET / AFP
Le livret A, le coffre-fort des familles françaises, se porte bien
00:04:06
Lenglet-Co du 25 mars 2022
00:04:06
Martial You - édité par Sandra Cazenave

La petite musique du moment nous annonce que "la bise va venir" et que c'est plutôt le moment de mettre de côté "quelque grain pour subsister jusqu'à la saison nouvelle". Le livret A se porte très bien en ce début d'année. La collecte frôlait les 3 milliards d'euros en février, contre 1 milliard pour un mois de février normal. 

Le carburant de l'épargne est la peur. Quand on redoute une troisième guerre mondiale ou une pandémie, on consomme moins, on prépare des vivres et on met son argent à l'abri. Il est donc évident que les Français vont encore placer leurs économies sur ce livret. C'est ce qu'on nomme l'épargne de précaution.

Un phénomène a également joué : le taux de rémunération du livret A a été réévalué au 1er février (il est passé de 0,5% à 1%). En janvier, les Français mettent de l'argent sur le livret car ils savent que le taux va remonter et, après, on constate des placements un peu plus nombreux que d'habitude pendant 3 ou 4 mois.

Mais cette augmentation reste très marginale, surtout quand les prix flambent. Car un taux de livret A à 1% quand l'inflation est à 3,5% comme aujourd'hui, ce n'est pas rentable. Les prix progressent plus vite que votre épargne.

Un placement populaire

À lire aussi

Dans le fond, les Français se moquent du taux de rémunération. En 2013, il était de 2,25% et on avait 260 milliards d'euros en tout sur nos livrets. Depuis 2013, le taux n'a jamais cessé de tomber pour arriver à 0,5% en 2021. Mais, les Français ont quand même accumulé 350 milliards d'euros, soit 100 milliards de plus en 8 ans avec des taux en chute libre.

Car le livret A est avant tout un placement populaire, le coffre-fort de toutes les familles. Il est facile d'utilisation : on peut placer et piocher tant qu'on veut dans ce petit pécule. 55 millions de Français en possèdent un avec en moyenne (avec de grosses disparités) 15.000 euros dessus. 

Un rapport du Conseil d'analyse économique, passé un peu inaperçu cette semaine, démontre que la situation financière des Français s'est globalement améliorée depuis la pandémie. Ils ont épargné plus que d'habitude. 

Mais quand on y regarde de plus près, on s'aperçoit que les 20% de ménages les plus modestes ont déjà totalement dépensé cette épargne supplémentaire au cours des derniers mois. Une donnée inquiétante au regard de la hausse des prix qui nous attend dans les prochains mois. Ces ménages modestes, très attachés au livret A, risquent d'être les premières victimes de l'inflation.

Une hausse des prix que le Livret A ne compensera pas

Qui dit inflation, dit hausse du taux de rémunération du livret A - c'est automatique. Avec une inflation annoncée à 4,5% à l'été (selon l'INSEE), le taux de rémunération du livret A devrait passer à 1,5 voire 2%. Cela pourrait même être anticipé avec une première augmentation en mai au lieu du mois d'août. Combiné à une hausse du SMIC, ce serait une sorte de bouclier social pour les plus modestes assez logique.
 
Une telle hausse, et surtout coup sur coup, avec un écart d'au moins 0,5 point, n'est pas arrivée depuis 2008 où on était passé de 3,50 à 4% entre février et août... Mais la chute n'en avait été que plus dure car on était retombé à 1,25% un an plus tard à cause des effets de la crise des subprimes.

On aime la souplesse du Livret A, sauf quand il s'agit de son taux de rémunération. Heureusement, pour l'instant, il va poursuivre son augmentation pour une raison qui n'est pas rassurante : les prix vont monter encore plus.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/