1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Hermès, une marque de luxe au rayonnement mondial
2 min de lecture

Hermès, une marque de luxe au rayonnement mondial

La grande marque de luxe française, qui a annoncé la création de plusieurs centaines d’emploi, continue à se développer.

Un atelier de fabrication Hermès (image d'illustration)
Un atelier de fabrication Hermès (image d'illustration)
Crédit : SEBASTIEN BOZON / AFP
Hermès, une marque de luxe au rayonnement mondial
02:40
Bénédicte Tassart

Hermès vient d'annoncer la création de 500 emplois d'artisans, tous maroquiniers-selliers, grâce à l'ouverture de deux nouvelles maroquineries en France d'ici trois ans : près de Bordeaux à Saint-Vincent-de-Paul et en Seine-et-Marne à Montereau-Fault-Yonne. C'est d'ailleurs sur ce même site de Seine-et-Marne qu'est déjà implantée une tannerie qui s'occupe de rendre souples et imputrescibles les peaux des crocodiles élevés, toujours par Hermès, dans trois fermes australiennes

Car Hermès a peu à peu racheté tous ses sous-traitants, pour avoir la main sur la qualité. Aujourd'hui, la moitié de l'activité du groupe, c'est le cuir, avec au total 15 maroquineries, une seizième qui sera bientôt inaugurée en Franche-Comté, et deux autres à venir. Hermès, ça date de 1837, quand Thierry Hermès installe sa fabrique de selles de cheval dans le quartier de la Madeleine, à Paris, là d'ailleurs où se trouve maintenant l'Olympia.

Du "made in France" depuis toujours

Son fils, Charles-Émile, déménage l'atelier rue du Faubourg-Saint-Honoré et il se lance dans la maroquinerie avec son premier sac, nommé le haut de courroie, pour que les cavaliers puissent ranger leurs bottes. Les clients suivent. On trouve dans la liste le dernier tsar de Russie, Nicolas II. Dans les années 1920, place aux accessoires de voyages, aux gants, aux ceintures, aux écharpes en soie, aux bijoux, aux montres et même aux colliers pour chiens.

En 1935, un sac à main sort de l'imagination de Robert Dumas, qui a épousé une fille Hermès. 20 ans plus tard, ce même sac est photographié à la main de la future princesse de Monaco, Grace Kelly ; ce sera donc le fameux Kelly, celui qui nécessite encore 16 heures de travail, notamment dans le plus grand atelier Hermès de France, à Pantin. Ensuite vient la commercialisation des carrés en soie Hermès, disponibles en 1.500 déclinaisons, puis la branche parfum, créée en 1950. La marque au char orange lance L'eau d'Hermès, célèbre pour son odeur de cuir. Tout cela sous l'égide d'un membre de la famille, avec une exception entre 2006 et 2014. On en est aujourd'hui à la sixième génération

Un savoir-faire inimitable

À lire aussi

Aujourd’hui, Hermès rayonne partout dans le monde, du Japon aux États-Unis. Un groupe qui fait plus de 5 milliards d'euros de chiffre d'affaires, mais toujours à un rythme artisanal. Il faut 18 mois à un sellier-maroquinier pour apprendre à fabriquer un Kelly.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/