1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Électricité : pourquoi votre facture de régularisation peut être élevée
1 min de lecture

Électricité : pourquoi votre facture de régularisation peut être élevée

Mauvais temps, télétravail, confinement... Ces derniers temps, les Français ont passé beaucoup plus de temps dans leur foyer. Nombreux ont donc reçu un rattrapage conséquent à payer.

Un compteur Linky (illustration)
Un compteur Linky (illustration)
Crédit : DAMIEN MEYER / AFP
Charlotte Diry

En plein milieu des vacances d'été, les Français s'en seraient bien passé. Après le relevé des quelque 32 millions de compteurs Linky, les factures d'électricité ont été régularisées. Et le moins que l'on puisse dire c'est qu'elles sont salées, atteignant plusieurs centaines voire milliers d'euros.  

Mais il y a une raison à cette forte hausse. Tout d'abord, l'hiver qui a été rude et donc une consommation plus importante pour ceux qui fonctionnent au chauffage électrique. "La consommation de nos clients a effectivement augmenté d'environ 5% cet hiver de novembre à mars par rapport à l'année précédente", comme l'expliquer EDF à nos confrères du Parisien

En plus de cela, le contexte particulier en raison de la pandémie n'a pas facilité les choses. Avec le télétravail généralisé, les Français sont restés chez eux. Le chauffage allumé, les appareils électriques branchés et forcément, tout ça a un coût. 

Mais la crise sanitaire n'est pas la seule responsable de cette forte augmentation. Bien que l'année 2020 fasse partie des années les plus chaudes en France, de fortes gelées se sont faites sentir en hiver. 

Un épisode de froid

À lire aussi

C'est au moment des fêtes de fin d'année que la situation a basculé. Mais également courant février où la France a connu un épisode de froid. Conséquence, les Français ont chauffé davantage leurs habitations. Et malgré un pic de chaleur durant le mois de mars, le mois d'avril, lui a connu des nuits très froides. Les températures négatives avaient même causé de nombreux dégâts dans les cultures agricoles.

Un autre augmentation à venir ?

Autre mauvaise nouvelle pour les Français. Les tarifs risquent une nouvelle fois d'augmenter. Dans un premier temps, le 1er août, soit ce dimanche, la Commission de Régulation de l'Énergie (CRE) avait proposé une hausse de 0,48% du tarif bleu (après +1,6% en février dernier).

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/