1. Accueil
  2. Actu
  3. Eco Conso
  4. ÉDITO - François Lenglet explique pourquoi le nombre de fonctionnaires a augmenté ces dernières années
2 min de lecture

ÉDITO - François Lenglet explique pourquoi le nombre de fonctionnaires a augmenté ces dernières années

Selon les derniers chiffres, on compte en France 5.674.000 fonctionnaires, soit un million de plus qu’en 1997.

Fonctionnaires : le rapport qui fait polémique
Fonctionnaires : le rapport qui fait polémique
Crédit : AFP
François Lenglet - édité par Sarra Djeghnoune
LENGLET-CO - Pourquoi le nombre de fonctionnaires a augmenté ces dernières années
Lenglet-Co and You
Découvrir l'émission
Lenglet-Co and You du 25 janvier 2023
Lenglet-Co and You
Découvrir l'émission

Le nombre de fonctionnaires a fortement progressé en France. À la fin 2021, les fonctionnaires étaient en effet 5.674.000, soit un million de plus qu’en 1997. C’est une hausse de 22%, alors que la population française sur la même période n’a progressé que de 13%, nous apprend le site Fipeco.

Les salariés du privé sont environ 20 millions, et il faut ajouter à cela 3 millions d’indépendants. Les emplois publics français comptent donc pour 21% des emplois en France, c’est une proportion qui nous met dans le haut du tableau en Europe, toutefois assez loin de la Suède, le pays le plus fonctionnarisé, qui est à 29%. Les comparaisons internationales sont toutefois à prendre avec précaution. En Allemagne par exemple, les hôpitaux sont privés, leur personnel n’est pas fonctionnaire, alors qu’ils fonctionnent largement avec des crédits publics.

Pourquoi le nombre de fonctionnaires a augmenté ?

C’est sous le règne de Jasques Chirac que les effectifs ont littéralement explosé, en particulier dans la fonction publique territoriale, dans les régions, qui ont embauché comme des malades, et à l’hôpital, après la mise en place des 35 heures. Entre 1997 et 2002, cohabitation Chirac-Jospin, on embauche près de 400.000 fonctionnaires. Entre 2002 et 2007, second quinquennat Chirac, plus de 300.000. Stabilité remarquable sous Sarkozy. Et reprise vigoureuse sous Hollande et Macron, 150.000 chacun. Alors que, il faut le rappeler, Emmanuel Macron nous avait promis de supprimer 50.000 postes.

Il y a plus de monde, mais moins de moyens, des horaires de travail plus faibles qu’ailleurs dans les collectivités locales, beaucoup de suradministration, du monde dans les bureaux et moins sur le terrain… Des défauts bien français. Quant au désert rural, attention aux idées reçues. Si on prend les fonctionnaires hospitaliers par exemple, c’est dans la Creuse et en Haute-Vienne qu’ils sont proportionnellement les plus nombreux : 29 pour 1.000 habitants. Et c’est en Ile-de-France, en Seine-et-Marne et dans l’Essonne, qu’ils sont les moins nombreux, 9 seulement pour 1.000 habitants, c’est-à-dire trois fois moins que dans la Creuse ! Le vrai désert médical, c’est la Seine-et-Marne. Au plan général, ce sont les départements d’outre-mer et la Corse qui sont les plus administrés, avec le nombre de fonctionnaires par habitant le plus élevé. 

À lire aussi

La réforme de l'État a été largement abandonnée. Elle ne figurait d’ailleurs même plus dans les grands axes du programme d’Emmanuel Macron en 2022. Le Covid, la guerre, les problèmes d’approvisionnement en énergie ont augmenté la demande d’État, ils ont même réhabilité ses interventions. Du coup, on ne se pose même plus la question de son efficacité, et de la façon de l’améliorer.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien