1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Immobilier : Stéphane Plaza vous explique comment récupérer l'eau de pluie chez vous
2 min de lecture

Immobilier : Stéphane Plaza vous explique comment récupérer l'eau de pluie chez vous

Récupérer l'eau de la pluie est une bonne affaire pour tout le monde.

Récupérer l'eau de pluie peut vous faire économiser beaucoup d'argent, tout en étant écolo
Récupérer l'eau de pluie peut vous faire économiser beaucoup d'argent, tout en étant écolo
Crédit : Martin Bertrand / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
Immobilier : Stéphane Plaza vous explique comment récupérer l'eau de pluie chez vous
00:03:20
Immobilier : Stéphane Plaza vous explique comment récupérer l'eau de pluie chez vous
00:03:20
Stéphane Plaza - édité par Romain Giraud

Si la gestion de l'eau est un enjeu capital pour notre planète, sachez qu'elle commence dans notre jardin. D'un point de vue écolo ou économique, individuel ou collectif, les bénéfices à espérer sont nombreux. Selon l'article 641 du Code civil, tout propriétaire a le droit d'user et de disposer des eaux pluviales qui tombent sur son fond. Autant en profiter, c'est gratuit. Les communes sont d'ailleurs de plus en plus nombreuses à obliger les riverains à stocker de l'eau qui tombe du ciel.

Ces eaux récupérées font faire des économies à tout le monde. Plus l'eau de pluie est récupérée sur la parcelle, moins elle est rejetée dans les caniveaux et moins la station d'épuration de la commune est sollicitée. Il y a comme enjeux les investissements municipaux d'une dizaine de millions d'euros a minima, voire de plusieurs centaines de millions pour les plus grosses collectivités. 

Certains plans locaux d'urbanisme prévoient donc de déconnecter les eaux pluviales du réseau de collecte. On parle alors de la gestion de l'eau à la parcelle. Elle s'infiltre là où elle tombe. Moins de tuyaux, moins de dépenses et finalement, moins d'impôts locaux. 

Des subventions possibles

Pour stocker l'eau à la maison, la cuve de récupération des eaux de pluie de contenance variable, rigide ou flexible, verte ou écru, ronde, octogonale ou carrée, est parfaite. Elles deviennent tendance chez les particuliers et s'imposent à proximité des gouttières, voire sous les terrasses.

À écouter aussi

Le coût de l'opération est d'environ 5.000 euros pour une facture d'eau réduite de 15%. Et ça vaut le coup, car d'après les chiffres diffusés par l'Organisation mondiale pour la santé, l'arrosage du jardin et l'entretien de la voiture représentent 6% de la consommation totale d'eau d'un ménage français. 

On peut s'en servir à l'intérieur pour les toilettes : sachez que les toilettes représentent 20% de la consommation totale. Des subventions sont possibles : 1.000 euros pour la gouttière et 3.000 euros pour se débrancher du réseau.

Plusieurs interlocuteurs existent : il y a les communes, les conseils d'architecture, d'urbanisme et de l'environnement présents dans 93 départements en France métropolitaine et dans les départements d'outre mer. Le Réseau national des animateurs d'eaux pluviales du Groupe de recherche animation technique et formation sur l'eau. Vous les trouverez tous sur le net. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/