1 min de lecture Économie

Coronavirus : manifestation pour dénoncer la fermeture de l'usine Renault de Maubeuge

L'usine Renault de Maubeuge doit être fermée alors que l'entreprise est affaiblie par la crise économique liée au coronavirus : 12.000 emplois indirects seraient en jeu.

>
Maubeuge : manifestation pour dénoncer la fermeture d'une usine Renault Crédit Image : Antoine Decarne | Crédit Média : Antoine Decarne | Durée : | Date :
Antoine Decarne édité par Nicolas Scheffer

Chez Renault, restructuration annoncée : 15.000 emplois vont être supprimés dans le monde dont 4.600 en France. Le site de Choisy-le-Roi (Val-de-Marne) sera fermé, celui de Flins (Yvelines) doit être arrêté en 2024. À Maubeuge (Nord) l'inquiétude est forte puisque le constructeur envisage de transférer la production de sa Kangoo électrique à Douai, à 60 kilomètres. Une manifestation a eu lieu ce samedi 30 mai pour dénoncer cette fermeture.

Plusieurs milliers de personnes se sont réunies dans un cortège masqué. "On est là pour sauver l'usine qui pourrait supprimer plus de 12.000 emplois. On n'en veut pas", hurle un manifestant d'une voix fatiguée.

Sur la banderole de tête un message : "Sénard trahison, Macron tiens ta parole", une invective au PDG de Renault-Nissan et au chef de l'État. "En septembre dernier, M. Sénard est venu sur le site en disant qu'il était fier des salariés. Le président de la République est venu il y a moins de deux ans, aujourd'hui, tenez vos engagements", indique Arnaud Decagny, le maire de Maubeuge.  

"C'est un choc total"

Pour les employés la menace est importante, la possibilité de délocaliser à Douai serait un cauchemar. "Je viens de construire ma maison ici, je ne peux pas me permettre de faire 130 kilomètres à l'aller pour aller à Douai", dit un employé. "C'est un choc total, c'est arrivé d'un coup, il ne faut pas lâcher, on tiendra jusqu'au bout", témoigne un autre. Dans le cortège, d'autres salariés d'usines sous-traitantes qui ont également leur emploi en jeu sont mobilisés. Preuve que c'est tout un territoire qui craint pour sa survie. 

À lire aussi
Gégory Doucet, maire de Lyon finance
Qu'est-ce qu'un "budget genré", comme il sera mis en oeuvre à Lyon ?

Jean-Dominique Sénard, le PDG du groupe, sera l'invité du Grand Jury RTL, LCI, Le Figaro, ce dimanche 1er juin. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Crise économique Renault
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants