1 min de lecture Crise économique

Le patron d'Air France touchera près de 800.000 euros de bonus

VU DANS LA PRESSE - Malgré l'arrêt quasi-total de son activité à cause de la pandémie de coronavirus, Air France-KLM va verser un bonus conséquent à son directeur général, Ben Smith.

Ben Smith, le DG d'Air France-KLM, en février 2020 à Roissy CDG
Ben Smith, le DG d'Air France-KLM, en février 2020 à Roissy CDG Crédit : ERIC PIERMONT / AFP
photo camille
Camille Sarazin Journaliste

Air France a subi une perte d'activité importante en raison de la pandémie de coronavirus et des mesures de confinement. Mais la compagnie va verser plusieurs centaines de milliers d'euros à son directeur général, Ben Smith.

Le 26 mai dernier, lors de l'assemblée générale des actionnaires du groupe, ceux-ci ont majoritairement voté pour lui octroyer un bonus de 768.000 euros au titre de l’exercice 2019, rapporte Check News. Les votants se sont prononcés pour à 80%.

Dans le même temps, Air France engrange les soutiens financiers. Le gouvernement français a promis une aide de 7 milliards d'euros au groupe, de leur côté les Pays-Bas doivent verser 2 à 4 milliards d'euros à l'entreprise franco-hollandaise. 

Les Pays-Bas ont d'ailleurs refusé l'attribution de ce bonus. Avec chacun environ 14% des parts de la compagnie, les États français et néerlandais sont les premiers actionnaires et avaient leur mot à dire dans ce vote. Si les Hollandais étaient contre, la France a voté pour

"Un droit acquis pour une performance passée"

À lire aussi
Des salariés d'air-France protestent contre les réductions d'effectifs, ici à l'aéroport Charles de Gaulle de Roissy, le 3 juillet. aéronautique
Air France : le groupe va supprimer 7.580 postes d'ici fin 2022

"La part variable de Benjamin Smith attribuée au titre de l’exercice 2019 est relative à l’exercice de sa fonction dans un contexte qui était pleinement antérieur à la crise du Covid-19. C’est donc un droit acquis pour une performance passée, qui n'a pas vocation à être remis en cause aujourd’hui, explique le cabinet du ministre de l’Économie auprès de Check News. Nous notons par ailleurs que l’encaissement effectif de la somme a été repoussé à la fin de l’année 2020, afin de ne pas peser sur la trésorerie au plus fort de la crise".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Crise économique Air France Aviation
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants