2 min de lecture Jouets

Coronavirus : les ventes de jouets en baisse de 1,5% en 2020

INFO RTL - Le marché du jouet finit l’année 2020 en recul, un moindre mal compte tenu du contexte de crise sanitaire qui a bouleversé le secteur.

Yves Calvi_ RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Coronavirus : les ventes de jouets en baisse de 1,5% en 2020 Crédit Image : AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Armelle Levy
Armelle Levy édité par Marie Zafimehy

Ce fût une année compliquée pour le commerce, mais malgré le contexte sanitaire, le marché du jouet tire son épingle du jeu. Ce dernier finit l’année 2020 en recul de -1,5% et descend à 3,4 milliards d’euros. Une baisse expliquée par les deux périodes de fermeture des magasins (mi-mars, avril, mi-mai et novembre soit 4 mois) et des rayons jouets dans tous les commerces sur 3 semaines en novembre.

La forte activité après le premier confinement (+14%) avait permis de rattraper les pertes et le marché abordait la saison à 0. Mais la saison de Noël est en recul de 2%. La chute a été particulièrement forte pendant novembre à -30%, et, malgré un mois de décembre positif à +6%, les pertes accumulées n’ont pu être rattrapées. Mais c'est un moindre mal, comparé à d'autres secteurs d'activité, le jouet faisant partie intégrante du quotidien des enfants et des familles, dans cette période troublée.

"La filière s'en sort bien portée par Noël et par les jouets, les enfants, mais aussi par les adultes, jeunes, adultes, familles en général, explique Florent Leroux, président de la Fédération Jouets et Puériculture, une des organisations à l'origine de cette étude. On a une tendance de fond." 

Le jouet, produit essentiel ?

Effet confinement : les ventes sur Internet ont fortement progressé de plus de 30% sur l’ensemble de l’année. Cela concerne les pure-players comme les sites des enseignes. Sous la contrainte des magasins fermés, de nouvelles habitudes de consommer ont été prises par les familles et ont perduré au-delà des périodes de confinement. "Cela a permis de capter pour nous de nouveaux consommateurs, ce qui rend notre marché plus robuste parce que finalement, on ne s'adresse pas seulement aux enfants, mais de plus en plus aussi aux adultes ou jeunes adultes", poursuit Florent Leroux.

À lire aussi
L'invité RTL du Week-End Franck Mathais société
Confinement : "Le jeu de société a progressé de plus de 10%" en 2020, selon Joué Club

Désormais, le secteur est persuadé de son caractère essentiel. "On souhaite ardemment convaincre les politiques afin de faire reconnaître le jouet comme un produit de première nécessité et de cette façon, être en magasin tout au long de l'année, insiste Florent Leroux. Ce qui n'a pas été le cas en France cette année, mais qui est par exemple le cas aux États-Unis".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jouets Consommation Confinement
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants