1 min de lecture Économie

Coronavirus : les entreprises abusent-elles du chômage partiel ?

ÉCLAIRAGE - Plus de 9 millions de personnes sont au chômage partiel en France, soit 3 millions de plus que le nombre de salariés éligibles à ce dispositif. Pourquoi ?

Thomas Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Coronavirus : les entreprises abusent-elles du chômage partiel ? Crédit Image : AFP, DANIEL ROLAND / Archives | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Anais Bouissou
Anaïs Bouissou édité par Marie Zafimehy

Il y a la crise sanitaire, la crise économique et... ceux qui en profitent. Selon Muriel Pénicaud, interrogée à ce sujet sur RTL lundi 20 avril, 9 millions et demi de salariés sont actuellement au chômage partiel. Or, selon l'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE), seules 6 millions et demi de personnes sont éligibles à ce dispositif. 

"Aujourd’hui on peut effectivement être en droit de penser qu’un certain nombre d’entreprises exagèrent en terme de recours au chômage partiel", résume Éric Heyer économiste à l'OFCE. Un phénomène rendu possible par la méthode appliquée par l'exécutif, pendant la crise sanitaire du Covid-19. "Le gouvernement a pris la décision quasiment de dire 'oui' à toutes les demandes et qu’elles feraient l'objet de contrôles a posteriori".

C'est seulement la crise passée, qu'une conclusion claire et juste pourra être tirée. "Il faudra faire le compte une fois que les contrôles auront eu lieu et on s’apercevra potentiellement des effets d’aubaines ou d’un certain nombre de fraude au chômage partiel", conclut Éric Heyer.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Coronavirus Confinement
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants