1 min de lecture Automobile

Coronavirus : le secteur automobile frappé par une pénurie de composants électroniques

INVITÉ RTL - La crise sanitaire a provoqué la raréfaction des semi-conducteurs, un composant minuscule mais essentiel, mettant les usines automobiles à l'arrêt, explique Claude Cham.

Yves Calvi_ 6 Minutes pour Trancher Yves Calvi iTunes RSS
>
Coronavirus : le secteur automobile frappé par une pénurie de composants électroniques Crédit Image : STR / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi édité par Florine Boukhelifa

Depuis plusieurs semaines, une pénurie de semi-conducteurs, les "cerveaux" qui font circuler l'information dans les puces électroniques, frappe la France et le reste de l'Europe. Ce phénomène oblige les entreprises automobiles à arrêter leur production. Des constructeurs aux sous-traitants, l'ensemble du secteur est touché. En cause donc, le manque de composants électroniques, devenus aujourd'hui essentiels dans l'industrie. 

"80% de nos équipementiers sont plus ou moins touchés" par la pénurie, explique Claude Cham, président de la Fédération des industries des équipements pour véhicule (Fiev). "Un certain nombre a été obligé de mettre les lignes en arrêt progressif, des usines automobiles sont arrêtées, que ce soit partiellement ou entièrement", poursuit-il, mettant en cause la crise sanitaire du coronavirus qui a débuté en mars 2020.

Ce manque de semi-conducteurs s'explique également par la dépendance du secteur aux fabricants asiatiques. "Dans le passé, nous avions 40% (des fabrications faîtes) en Europe", elles ne représentent que 10% désormais. "Aujourd'hui, nous dépendons essentiellement de l'Asie, à 70% de Taïwan", petit État insulaire à l'Est de la Chine, où est implanté TSMC, le grand leader mondial du secteur, détaille-t-il.

Des semis-constructeurs dans les objets du quotidien

Selon Claude Cham, ce genre de pénurie "peut difficilement s'anticiper compte tenu du contexte du coronavirus". Il indique également que l'industrie automobile ne représente que 10% du marché, c'est à dire que 90% de ces composants électroniques sont envoyés vers d'autres branches, notamment pour construire des téléphones et des machines à laver.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Automobile Industrie Coronavirus
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants