1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Coronavirus : l'économie de la France davantage touchée que les autres pays
1 min de lecture

Coronavirus : l'économie de la France davantage touchée que les autres pays

En France, le PIB a reculé de près de 14% au deuxième trimestre, contre 10% en Allemagne. Le pays ne retrouvera pas son économie d'avant crise avant la mi-2022, selon la Banque de France.

Coronavirus : l'économie de la France davantage touchée que les autres pays.
Coronavirus : l'économie de la France davantage touchée que les autres pays.
Crédit : AFP / JOEL SAGET
Coronavirus : l'économie de la France davantage touchée que les autres pays
00:03:12
Coronavirus : l'économie de la France davantage touchée que les autres pays
00:03:12
- édité par Camille Descroix

À la Une ce matin, la reprise économique commence déjà à s'essouffler. On a cru un temps que le déconfinement amènerait une vraie reprise de l'activité : au mois de juin, les chiffres du PIB étaient meilleurs que prévu. En réalité, on réalise que la reprise tarde à se matérialiser.

De nombreux secteurs souffrent encore comme dans l'industrie automobile, l'hôtellerie-restauration, les transports. Les économistes de la Banque de France estiment qu'au mois de juillet l'activité a été inférieure de 7% à la normale et parlent d'une reprise en aile d'oiseau, soit un plafonnement de la courbe après une forte relance. Les patrons des banques, eux, voient une reprise en V.

L'impact du virus en France sur l'économie a été plus fort qu'ailleurs avec un recul du PIB de près de 14% au 2e trimestre, contre 10% en Allemagne. Pour la Banque de France, l'Hexagone ne retrouvera pas son économie d'avant crise avant la mi-2022.

Les négociations entre Alstom et Bombardier patinent...

Alors qu'Alstom vient de recevoir le feu vert de Bruxelles pour racheter le canadien Bombardier, il se pose des questions autour du mariage qui doit donner naissance au numéro 2 mondial du rail. Le groupe français pourrait bien revoir le prix de cette transaction, fixé autour de 6 milliards d'euros en février dernier.

À lire aussi

Pourquoi ? Alstom parle de difficultés non prévues dans la branche canadienne. Il semble que Bombardier soit confronté à des problèmes sur certains de ces contrats en Allemagne et au Royaume-Uni qui n'étaient pas connus lors du mariage en février.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL