1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Confinement : les salariés en chômage partiel ont perdu en moyenne 410 euros
1 min de lecture

Confinement : les salariés en chômage partiel ont perdu en moyenne 410 euros

VU DANS LA PRESSE - Cette baisse de revenu a été calculée par une étude de l'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE) qui estime que 3,2 millions de salariés sont impactés.

Une salariée en chômage partiel pendant la crise du coronavirus (illustration)
Une salariée en chômage partiel pendant la crise du coronavirus (illustration)
Quentin Marchal

Face à la crise sanitaire liée au coronavirus, le chômage partiel a été mis en place par l'État pour venir en aide aux entreprises et limiter au mieux la montée du chômage en raison du confinement. Alors que le ministre de l'Économie et des Finances Bruno Le Maire a estimé son coût à 24 milliards d'euros, ce dispositif devrait également impacter les finances de nombreux salariés.

Comme le relaie BFMTV, une étude de l'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE) estime que 3,2 millions de salariés sont concernés par le chômage partiel qui leur permet de toucher 84% du salaire net. Elle avance également que cette compensation partielle représente une perte de revenu évaluée à 2,7 milliards d'euros, soit 410 euros en moyenne par salarié durant les huit semaines de confinement.

Par ailleurs,  cette étude souligne que les télétravailleurs qui ont pu poursuivre leur activité gagnent en moyenne 1.100 euros par mois de plus que les actifs ne le pouvant pas, soit près de 70% de plus.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/