1 min de lecture Confinement

Confinement : "Les réseaux fixes et mobiles sont conçus pour tenir", assure le PDG d'Orange

INVITÉ RTL - Le PDG d'Orange Stéphane Richard a tenu à rassurer en pleine période de confinement : les réseaux internets sont conçus pour tenir cette période si particulière.

Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Stéphane Richard était l'invité de RTL du 20 mars 2020 Crédit Image : ISSOUF SANOGO / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
L'invite´ de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura et Marie Zafimehy

Télétravail multiplié par 7, visio-conférences multipliées par 2, trafic WhatsApp multiplié par 5 : la période de confinement instaurée pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus, conduit les Français et les Françaises à utiliser encore davantage le réseau internet. Face à cet afflux de connexions, Stéphane Richard, PDG d'Orange a tenu à rassurer sur RTL vendredi 20 mars.

"Les réseaux fixes et mobiles des opérateurs sont conçus pour tenir la période que nous traversons", a-t-il déclaré au micro d'Alba Ventura. "Nous avons un réseau qui a été conçu pour absorber des flux considérables et qui est construit sur un rythme d'augmentation régulier des usages". Chaque année, explique-t-il, le volume de data consommé augmente de 40%, les opérateurs anticipent donc toujours cet accroissement et sont préparés aux pics d'utilisation.

Deux points sont néanmoins délicats. Le premier, est la "capacité des opérateurs à passer des appels d'un réseau à l'autre", explique Stéphane Richard. Concrètement, si un client d'Orange souhaite appeler un de ses proches qui profite d'un abonnement Bouygues ou SFR, il se peut qu'il y ait des problèmes de réseau. Pour ces soucis d'interconnexions, le PDG d'Orange garantit que ses équipes sont en train de renforcer ces liens.

Deuxième obstacle : les câbles transatlantiques sur lesquels reposent par exemple les plateformes de streaming comme Disney+ ou Netflix, ou les jeux en réseau comme Fortnite. Le trafic sur ce réseau a été multiplié par deux en période de confinement. Mais là, encore Stéphane Richard se veut rassurant : "Il n’y aura pas de rupture sur ces liaisons."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Confinement Coronavirus Réseaux sociaux
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants